Accueil Actualités Déclaration de politique générale de Sonko : Madiambal Diagne charge les juristes

Déclaration de politique générale de Sonko : Madiambal Diagne charge les juristes

0

Trois mois après sa nomination en tant que Premier ministre, Ousmane Sonko n’a pas encore fait sa déclaration de politique générale devant les députés de l’Assemblée nationale. Pour certains, M. Sonko n’a pas l’obligation de le faire. Pour d’autres, le leader de Pastef redoute une motion de censure destituant son gouvernement. Madiambal Diagne, l’un des plus bruyants contre le retard de la déclaration de politique générale d’Ousmane Sonko, reprend sa plume. Cette fois-ci, c’est vers les juristes qu’il dirige ses critiques.
« Il est étrange de constater que tous les grands juristes, naguère très prompts à faire des pétitions pour le respect des institutions et des règles de la République, se terrent sous les tables des amphithéâtres. Je vous avais dit que Sonko trouverait l’alibi le plus fallacieux ou farfelu pour ne pas faire une DPG », écrit-il.
Pour le journaliste, la déclaration de politique générale devrait se faire conformément à l’article 55 de la Constitution, qui devrait être au-dessus du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. « En outre, qui va rappeler à cette classe politique dans la compromission, que le principe de la hiérarchie des normes juridiques met l’article 55 de la Constitution au-dessus du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale quand même ce dernier texte serait imparfait », ajoute-t-il.

Article précédentDof Ndèye vers la prison, son dossier en instruction
Article suivantUn Militaire Invalide a tenté de s’immoler devant le Palais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici