Accueil Actualités Sen Café Actu du 16 janvier 2019 : Présidentielle: Les jeunes...

Sen Café Actu du 16 janvier 2019 : Présidentielle: Les jeunes de l’opposition optent pour l’intifada dans les rues.

0

A la Une: Présidentielle: Les jeunes de l’opposition optent pour l’intifada dans les rues, L’Université Baye Niasse de Kaolack ouvre ses ouvres avec 1700 étudiants, Dakar dans la ferveur Tidiane ce vendredi
1- Désarroi et inquiétude des populations devant la nouvelle vague d’agressions violentes dans la région de Dakar : le combat Modou Lo-Balla Gaye a fait des victimes collatérales qui se sont retrouvées sur le chemin des bandes d’agresseurs qui ont dépouillé, violenté les passants à Dakar et en banlieue
2-Dakar capitale de la ferveur tidiane ce week end : C’est l’effervescence chez les talibés d’El Hadj Malick Sy qui préparent le week end du gamou de la Zawiya de Dakar avec la très courue Hadaratul jummah du vendredi 18
3-Les jeunes de l’opposition optent pour la confrontation dans la rue : Ils considèrent que leurs leaders manquent de courage et ils ont décidé depuis hier après la conférence de presse de l’opposition de déclencher une intifada dans les rues de Dakar
4-Khalifa Sall a déposé un recours au Conseil constitutionnel hier pour contester son élimination de la course à la présidentielle
5-L’ITIE dément avoir saisi Tullow oil contre Sonko : Selon l’organisme chargé de veiller à la bonne gouvernance des ressources « « Contrairement à ce qui a été affirmé, aucune lettre ne sera adressée à l’entreprise Tullow Oil pour exiger des explications sur cette supposée transaction. De même, aucune poursuite judiciaire n’est envisageable de la part du Groupe multipartite de l’ITIE Sénégal à l’endroit de cette entreprise »
6-Ouverture de la nouvelle université du Sine Saloum Cheikh Ibrahima Niasse le 4 février:: 1700 étudiants sont attendus pour démarrer les cours de l’université Baye Niasse de Kaolack
7-Problèmes du « pay-per-view » lors du combat Modou-Balla : L’ARTP s’en lave les mains et indexe les fournisseurs d’accès internet. Le régulateur des télécommunications a dégagé sa responsabilité sur les ratages de la diffusion en streaming proposée par le promoteur Gaston Mbengue et ses associés

Adama Sow

Article précédentPape Alé Niang fait de grosses révélations sur le conseil constitutionnel
Article suivantMaristes : Le petit-frère du président Macky Sall arrêté par la gendarmerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici