Accueil Actualités Visite au Grand Théâtre et à Sorano : Aliou Sow demande le...

Visite au Grand Théâtre et à Sorano : Aliou Sow demande le renforcement des programmes – Lequotidien

0

Le ministre de la Culture et du patrimoine, le Pr Aliou Sow, a effectué une visite de travail au Grand Théâtre national Doudou Ndiaye Rose et à la Compagnie du théâtre national Daniel Sorano. Le patron de la culture sénégalaise a invité les gestionnaires de ces lieux de spectacle à renforcer leur programmation. 

Par Amadou MBODJI  – Pr Aliou Sow a effectué avant-hier une visite au Grand théâtre national Doudou Ndiaye Coumba Rose et à la Compagnie du théâtrale national Daniel Sorano. Le ministre de la Culture a démarré sa visite par un tour des bâtiments. Accusant un retard sur l’heure indiquée à cause des bouchons à Dakar, le ministre Aliou Sow de recommander à la direction de faire en sorte que le Grand Théâtre soit davantage connu des Sénégalais et que son contenu culturel «soit renforcé». «Comme je l’ai dit au Directeur général du Grand Théâtre, le problème est que les Sénégalais ne savent pas ce qui s’y passe. Ils ne voient qu’une salle remplie de citoyens pour un concert, pour un anniversaire ou autre chose, alors qu’il y a un ensemble de bonnes choses relevant de la culture à l’intérieur de cet édifice. Derrière le grand bâtiment, il y a d’autres grands défis à relever, nous y travaillons déjà. Et je vais demander que l’on fasse une journée portes ouvertes pour permettre aux Sénégalais de voir ce qui se passe au Grand Théâtre, en renouvelant également mes instructions par rapport au renforcement du contenu culturel du Grand Théâtre, qui ne doit pas rester une salle de concert et d’applaudissements, mais d’animation dynamique de plusieurs facettes culturelles», souligne Aliou Sow, ministre de la Culture. Accompagnés de son cabinet, le ministre de la Culture a tour à tour visité la salle de danse, le studio d’enregistrement, les loges et la scène du Grand Théâtre. Le clou de cette visite est la prestation de l’orchestre Jigeen ñi, à qui il a décidé d’octroyer un appui de trois millions de nos francs.

Le personnel du Grand Théâtre a profité de l’occasion pour mettre sur la table un certain nombre de doléances, en sollicitant l’appui de la tutelle pour pouvoir obtenir chacun un toit dans le cadre de la coopérative d’habitat qu’ils ont mise en place. Attentif à leur discours, le ministre Aliou Sow affiche sa disponibilité de réaliser leur vœu, tout en militant pour que les travailleurs du Grand Théâtre puissent tirer un avantage des recettes générées par les spectacles dans ce temple culturel et que cela se fasse dans le cadre d’un dispositif réglementaire qui puisse l’encadrer.

Après le Grand Théâtre, le ministre de la Culture et son équipe ont fait cap sur la Compagnie du théâtre national Daniel Sorano, construite en 1965. «La rénovation étant en cours, on a multiplié les capacités d’accueil et les lieux d’épanouissement des acteurs et visiteurs. Ce qui me paraît extrêmement important», se félicite le ministre. L’autre satisfécit du ministre, c’est d’avoir constaté la multiplication de la production artistique à Sorano en un temps record. «En un trimestre, le nombre de créations artistiques fait le double du nombre pendant un an, bien avant sa nomination. Et il accompagne de manière complémentaire la vision du président de la République, déclinée en actions concrètes par moi-même à travers des créations artistiques qui nous replongent dans la préservation et la découverte du patrimoine historique sénégalais», salue Pr Sow. Le directeur de la Compagnie théâtrale Daniel Sorano, Ousmane Barro Dione, plaide, pour sa part, l’augmentation de la subvention destinée à Sorano, tout en félicitant le ministre de la Culture et le personnel du temple culturel dans cette volonté de «repositionner et relancer» Sorano qui «a écrit les plus belles pages de la culture sénégalaise et qui a eu tendance à tomber dans l’oubli». Le personnel de Sorano de décliner un paquet de doléances qui tournent autour de l’octroi d’un bus et d’une voiture, de logements de fonction et une augmentation de salaire.

Aliou Sow appelle à une hiérarchisation des salles

Tout artiste affiche son envie de faire le plein au Grand Théâtre. En visite dans ce temple de la culture avant-hier, Aliou Sow, ministre de la Culture, de souligner que les choses devraient changer. «Dans chaque pays, il y a une hiérarchisation des salles. Un artiste qui débute devrait se produire dans une petite salle, passer un certain nombre d’étapes pour s’aguerrir, avant de prétendre se produire dans une grande salle. Notre péché au Sénégal, c’est la propension à vouloir débuter au Grand Théâtre. Tout le monde veut débuter au Grand Théâtre. On a fini par en faire une conviction», soutient le ministre de la Culture, qui en a profité pour renseigner que d’autres infrastructures culturelles vont être construites et seront dédiées selon l’évolution de l’artiste.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici