Accueil Actualités Marche de Yaw a Ziguinchor : une déferlante de manifestants dans les...

Marche de Yaw a Ziguinchor : une déferlante de manifestants dans les rues

0

«Ne Touche pas à Sonko», «Non aux emprisonnements de militants de Pastef»… C’est entre autres slogans brandis par une déferlante humaine, hier mercredi, dans les rues de Ziguinchor. C’est depuis le très peuplé quartier de Lyndiane que Pastef et ses allies de la coalition Yewwi Askan Wi ont lancé leur marche aux allures  d’une véritable  démonstration de force.

Des milliers de jeunes, adultes et même vieux ont bravé le chaud soleil de Ziguinchor pour arpenter les rues. De Lyndiane à Santhiaba, en passant par Boucotte et le rond-point Aline Sitoe Diatta, les manifestants ont, dans un mouvement d’ensemble, dénoncé «les dérives» de la démocratie.  «Non aux arrestations de membres du Pastef», s’indignent ces manifestants qui ont vivement décrié les agissements du régime.

Drapelets aux couleurs nationales, les manifestants ont sonné une forte mobilisation, le temps de cet après-midi caniculaire à Ziguinchor. L’occasion a été saisie pour agiter le dossier des deux agents des Forces de sécurité et de défense disparus : Didier Badji et   Fulbert Sambou. Justice ! C’est ce que réclament les marcheurs qui ont tiré sur le régime de Macky Sall.

La question du 3e mandat évoqués, les responsables de la manifestation dénoncent avec la dernière énergie ce qu’ils qualifient de «tentative de Macky Sall de vouloir briguer une troisième candidature». Signaler que cette marche de Ziguinchor s’est achevée au rond-point Aline Sitoé Diatta, par une série de déclarations toutes brocardant Macky Sall et son régime.

3 JEUNES BLESSES DANS DES AFFRONTEMENTS ENTRE MANIFESTANTS ET FDS A BIGNONA

Quelques pneus ont été brûlés par les manifestants, juste après la marche et  des grenades lacrymogènes balancées par les Forces de l’ordre.

La situation était cependant beaucoup plus tendue à Bignona où  des échauffourées ont eu lieu entre jeunes et gendarmes, dans la capitale du Fogny. Au moins trois (3) blessés ont été recensés du côté de jeunes.

Ignace NDEYE

Article précédentDiourbel – Crd sur la fête du 4 avril : un défilé régional en vue
Article suivantREVUE DE PRESSE IRADIO DU JEUDI 16 MARS 2023 AVEC BABA NDIAY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici