Accueil Politique Mamadou Lamine Diallo accule Macky Sall

Mamadou Lamine Diallo accule Macky Sall

0

Dans une déclaration publiée sur ses réseaux sociaux, le leader du mouvement « Tekki » soupçonne le président Macky Sall de se rapprocher de la Russie pour pouvoir mettre la main sur la gestion à venir du gaz sénégalais. Mamadou Lamine Diallo qui est par ailleurs candidat déclaré à l’élection présidentielle de février 2024 estime que la démocratie est en « danger » avec l’emprisonnement du leader du Pastef. 

Le président du mouvement « Tekki » émet des doutes sur la sincérité de Macky Sall à quitter le pouvoir en 2024. Mamadou Lamine Diallo qui est revenu sur le récent voyage du chef de l’État en Russie indique que le chef de l’Apr a été « dopé » par sa rencontre avec le Président russe et chercherait à gérer le gaz sénégalais bien qu’il ait renoncé à sa troisième candidature. Mieux, Mamadou Lamine Diallo estime que ce rapprochement entre le chef de l’État du Sénégal et celui de la Russie serait un moyen pour Macky Sall de se maintenir au pouvoir.

Évoquant la gestion du gaz sénégalais, le leader du mouvement « Tekki » révèle que la société russe GAZPROM cherche des blocs au Sénégal et n’exclut pas, dans la foulée, une collaboration entre le Sénégal et la Russie dans la gestion du gaz dans le but d’aider Macky Sall à toujours rester au pouvoir. Poursuivant son argumentaire, l’ancien député suggère à Macky Sall et à son gouvernement de se concentrer sur la gestion des inondations et des accidents de la route pour les six mois à venir et de laisser l’administration gérer les élections. Sur un autre registre, Mamadou Lamine Diallo a fait un diagnostic sur l’état actuel de la démocratie au Sénégal.

Le président du mouvement « Tekki » soutient que le chef de l’État est toujours dans sa logique de « réduire le Pastef à sa plus expression et de neutraliser Ousmane Sonko ». À cet effet, l’ancien député se dit opposer à cette volonté du président Macky Sall comme il l’avait fait avec le PDS de Abdoulaye Wade. Toujours dans cette même perspective, Mamadou Lamine Diallo souligne que le chef de l’Apr a réussi à « neutraliser » les partis politiques traditionnels comme le parti socialiste ou encore l’AFP de Moustapha Niasse.

Mamadou Lamine Diallo finit par inviter l’État à se moderniser « l’Etat sénégalais doit se moderniser pour permettre à l’économie de monter en puissance et de créer des emplois pour les jeunes. 2024 est une année charnière, l’élite politique patriotique ne doit pas la rater », a conclu le leader du mouvement « Tekki ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici