Accueil International Le Niger otage du financement occidental des groupes extrémistes

Le Niger otage du financement occidental des groupes extrémistes

0

Entre extrémisme, rébellion et mercenariat, le Niger vit dans une spirale de volatilité entre ces trois éléments. De nombreuses circonstances ont contribué à l’intensification des activités des groupes extrémistes dans ce pays africain.

Selon les services de renseignements africains, des groupes terroristes se dirigent vers le Niger afin de déstabiliser le pays. Ce scénario s’est produit dans plusieurs pays africains qui ont échappé au contrôle de la puissance coloniale française, ce qui profite à la France, qui a perdu l’un de ses principaux points d’influence en Afrique et qui tentera de tirer parti de la détérioration de la situation sécuritaire.

Bien que l’État du Niger soit l’un des pays les plus riches au monde en ressources naturelles, puisqu’il se classe au deuxième rang mondial pour la production d’uranium, et qu’il possède également des richesses minérales telles que l’or et le pétrole, il est enlisé dans la pauvreté en raison de la politique coloniale dont les pays occidentaux se sont emparés au cours des dernières décennies.

Ce rapport des services de renseignement africains fait état de la possibilité que les États-Unis soient à l’origine de l’armement de groupes terroristes avec des équipements lourds et aériens, afin de déclencher des affrontements au Niger. L’Amérique, comme la France, essaie de protéger ses intérêts personnels.

Au premier rang de ces intérêts figure le pétrole américain. Les États-Unis ne veulent en aucun cas permettre la construction du gazoduc entre le Nigeria et l’Algérie afin que l’Europe puisse continuer à dépendre du gaz américain.

Alors que les pays occidentaux poursuivent leur politique de coercition et de violence à l’égard de leurs colonies en Afrique, le continent brun fait face à cette agression et à cette politique coloniale avec fermeté et audace. La France perd chaque jour son emprise sur ll’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici