Accueil Actualités Les chantiers de l’aéroport de Ziguinchor « exécutés à 95% » (DG AIBD)

Les chantiers de l’aéroport de Ziguinchor « exécutés à 95% » (DG AIBD)

0

Les travaux de réhabilitation de l’aéroport de Ziguinchor (sud) sont exécutés à hauteur de « 95% » environ, a soutenu, samedi, le directeur général de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass, Abdoulaye Dièye, informe nos confrères de l »APS.

« Actuellement, l’aéroport de Ziguinchor est en phase terminale. La piste a été rénovée aux normes internationales. Mais également nous avons repris en neuf l’aérogare. Les travaux d’exécution sont à peu près à 95% », a-t-il déclaré.

Le DG de l’aéroport international Blaise Diagne intervenait en marge d’une signature de convention avec la société d’embouteillage casamançaise (SODECA).

La piste de l’aéroport de Ziguinchor, qui était 2.000 mètres, va être rallongée à 2.500 mètres au terme des travaux. « Cet aéroport peut désormais recevoir différents types d’avion. Il répond aux normes internationales », a assuré Abdoulaye Dièye.

Les travaux de réhabilitation de l’aéroport de Ziguinchor devraient être réceptionnés « d’ici la fin de l’année », a-t-il dit, ajoutant que les aéroports régionaux, de façon générale, « faciliteront les investissements que les sociétés privées nationales sont en train de faire au Sénégal ».

« La région de la Casamance devient une région désenclavée avec l’aéroport de Ziguinchor, de Cap Skiring, de Kolda et de Sédhiou dont la piste a été rénovée », a déclaré Abdoulaye Dièye, selon qui « dans trois mois l’aérogare de Sédhiou sera reconstruit ».

« On peut aujourd’hui s’en réjouir : la région de la Casamance est une opportunité pour les touristes. Elle est aussi une opportunité d’investissement », a-t-il fait valoir.

L’aéroport international Blaise Diagne s’inscrit dans sa stratégie visant à faire du Sénégal un hub aérien, par le biais de son programme de réhabilitation des aéroports régionaux, selon son DG.

Il est revenu sur la convention signée par l’AIBD et la société d’embouteillage casamançaise, un partenariat dont le but est de « mettre en valeur nos produits locaux et donner une bonne visibilité à nos aéroports ».

« La société d’embouteillage casamançaise qui existe depuis sept ans est une propriétaire régionale. Cette convention va lui permettre d’avoir une visibilité dans les aéroports du Sénégal », a expliqué Maurice Sarra, directeur général de la SODECA, qui compte « 350 » employés.

M. Sarra a signalé que le partenariat liant l’AIBD à sa société est d’une durée d’un an renouvelable.

MNF/BK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici