Accueil À la une Coupe du Monde U17 : la France s’impose face au Mali et...

Coupe du Monde U17 : la France s’impose face au Mali et rejoint l’Allemagne en finale

0

Après sa belle victoire en quart de finale de la Coupe du Monde face à l’Ouzbékistan arrachée en fin de match (1-0), l’équipe de France U17 n’était plus qu’à un pas de voir la finale du Mondial en Indonésie, face à l’Allemagne, surprenant vainqueur de l’Argentine au terme d’un match fou. Mais pour cela, il fallait venir à bout d’une séduisante équipe malienne, victorieuse du Maroc au tour précédent (U17). Pour l’occasion, le sélectionneur Jean-Luc Vannuchi a décidé, une nouvelle fois, de remanier son effectif et d’aligner le défenseur de l’ESTAC, Titi, ainsi qu’un nouveau trio d’attaque : Sangui, Gomis et Lambourde, les deux derniers étant sur le banc face aux Ouzbèkes.

Dès le début du match, les Maliens affichaient une supériorité technique et s’offraient une première triple occasion dangereuse, emmenée par Kanaté, Barry et Tia, mais les trois joueurs du Mali voyaient leur tentative être renvoyée par la défense tricolore (10e). Il faudra attendre la 18e minute pour voir Lambourde, l’attaquant du Stade Rennais, s’offrir la première occasion française, détournée par le portier malien. Dominés, les Bleuets ont d’ailleurs été sauvés par Argney, qui a remporté un duel très dangereux (35e). Mais juste avant la mi-temps, les Bleuets ont été surpris par Diarra, qui ouvrait le score après une erreur d’Argney, pourtant impeccable jusque-là (1-0, 45e+4).

Scénario terrible pour les Maliens

Une ouverture du score encaissée au pire des moments, mais un événement a tout changé en seconde période. Alors que le Mali dominait au retour des vestiaires, Sanogo écopait d’un carton rouge après une grosse semelle sur Sadi (55e). Et sur le coup-franc qui a suivi la faute, Titi pouvait surgir au second poteau pour égaliser (1-1, 57e). Et les Bleuets ont profité de leur avantage numérique puisque, sur un nouveau coup-franc, Bouneb, le milieu offensif de Valenciennes, envoyait une lourde frappe enroulée dans la lucarne droite de Koné pour donner l’avantage à la France (2-1, 69e).

Un véritable coup dur pour les Maliens, qui dominaient jusqu’au carton rouge reçu. Les Bleuets auraient même pu tuer le match, mais Lambourde manquait complètement son duel face au portier adverse (72e). Et après une fin de match très compliquée où Argney a détourné miraculeusement un coup-franc sur sa barre transversale (89e), les Bleuets ont réussi l’exploit de l’emporter et iront donc en finale du Mondial U17. 22 ans après l’unique titre remporté en 2001, la France aura l’occasion de soulever un deuxième titre de champion du monde en Indonésie face à l’Allemagne, samedi (13h).

footmercato

Article précédentLe CORED invite les journalistes à utiliser les données relatives aux parrainages avec ‘’précaution’’
Article suivantSierra Leone: les affrontements de dimanche étaient «une tentative avortée de coup d’État», selon un ministre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici