Accueil Sports Comment trouver des sponsors : Plus de 30 acteurs sportifs formés à...

Comment trouver des sponsors : Plus de 30 acteurs sportifs formés à bonne école – Lequotidien

0

La recherche de sponsors constitue un des défis les plus difficiles à surmonter par les organisateurs d’événements sportifs. Pour les aider à contourner ces difficultés, un «Bootcam» (formation autour de la problématique «comment trouver des sponsors ?») d’une durée de deux jours a été organisé à l’intention de plus d’une trentaine d’acteurs du monde sportif sénégalais outillés par Koffi Daniel, spécialiste en sponsoring et partenariat.

Débuté vendredi, ce «Bootcam» a été clôturé samedi dernier avec au bout du compte des attestations remises aux participants.

«Ce «Boutcam» en est à sa première édition sur le sponsoring sportif. C’est une formation qui a pour objectif de capaciter les acteurs du sport sur les questions de sponsoring. A savoir comment trouver des sponsors sur des projets ? Quels sont les pièges à éviter afin de donner vie à des projets sportifs ?»

«On a aujourd’hui la chance d’avoir des acteurs sportifs, comme par exemple le président de la Fédération sénégalaise d’escrime qui est là. Il y a d’autres acteurs qui sont responsables d’académie de football, des acteurs qui sont dans les centres de formation, dans les sports de combat, le basket, le badminton et même dans le fitness», a fait savoir Koffi Daniel, responsable de la formation. Selon lui, «qui parle de recherche de sponsoring pense à des évènements durant lesquels les fédérations sportives sénégalaises font face à des difficultés d’en trouver.

Ce qui me ramène à cette question : comment faire pour que la Ligue sénégalaise de football attire davantage de sponsors ?». «La Ligue 1 sénégalaise fait le travail qu’il faut. Néanmoins, il y a toujours des axes d’amélioration. Je pense qu’aujourd’hui le sport sénégalais ou la Ligue sénégalaise de football particulièrement, a un gros potentiel qui n’est pas exploité. On est dans un pays où plus de la moitié de la population a moins de 18 ans. Plus 75% ont moins de 35 ans, et cette population a soif de sport. Ce sont des jeunes qui aiment pratiquer le sport. Donc il y a un gros potentiel à exploiter», argumente Koffi Daniel. Qui déplore le fait que «peu d’acteurs, notamment des entreprises, collaborent avec la Ligue».

«Evidemment, pour pouvoir avoir des sponsors, il y a des démarches spécifiques qu’il faudrait suivre et c’est justement le cadre de notre formation aujourd’hui.»
Par Amadou MBODJI – ambodji@lequotidien.sn

Article précédentFace à la France : Le Mali vise une seconde finale – Lequotidien
Article suivantPerspectives économiques en Afrique : la BAD annonce une baisse de ses prévisions macroéconomique pour 2023 et 2024

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici