Accueil À la une Digitalisation des données du système de sante dans les régions de Kolda...

Digitalisation des données du système de sante dans les régions de Kolda et de Tamba : entre capacitation des cadres et discussion ouverte avec les bénéficiaires

0

«Connecter les villages du Sénégal» est le programme regroupant, depuis avant-hier,  à Nguérigne, dans la commune de Sindia (Département de Mbour), des cadres des districts sanitaires des régions de Kolda et Tambacounda autour de la digitalisation des données du système de santé. Issaga Wandogo, directeur des programmes Oxfam au Sénégal a rappelé, à l’ouverture  de  l’atelier, tout le travail entrepris auprès des communautés.

Le directeur des programmes Oxfam a rappelé  que «le programme a un lien avec la santé, l’éducation et la promotion des entreprises». Pour lui le déroulement d’une telle initiative, avec des villages éloignés, n’est pas évident. Il a fait part de l’utilisation de l’intelligence artificielle, de  l’outil informatique, des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Selon lui, le projet se déroule avec des partenaires d’Oxfam Sénégal.

En dehors du cadrage des activités de cadrage et d’orientation, il est revenu sur le but de la rencontre de Nguérigne, consistant à renforcer d’une part, les capacités des cadres des districts sur l’utilisation de la technologie  pour collecter les informations et en vérifier la qualité. Le second objectif est l’ouverture d’une discussion avec les bénéficiaires de Kolda et de Tambacounda, pour recueillir leurs  avis sur l’ensemble des résultats obtenus.

Le directeur des programmes Oxfam Sénégal a relevé le caractère pilote de ce projet dans les deux régions citées, avant d’envisager une généralisation à l’échelle nationale. Selon lui, les résultats sont collectés depuis 2021 et des insuffisances sont relevées et peuvent être des sujets de discussions ouvertes et transmises aux autorités. Il a fait part de l’expérience du télétravail lors de la période Covid qui a vu les gens travailler avec l’outil informatique.

Sur les résultats dans les régions touchées par l’enclavement, Kolda et Tambacounda, des solutions numériques de communication interactive mises en place sont utilisées par plus de 200 «Bajenu gox» et sages-femmes, améliorant le suivi des  visites prénatales et postnatales mais également le calendrier de vaccination des enfants de zéro à cinq ans. Des informations recueillies font aussi part de la numérisation du suivi des femmes enceintes dans les postes de santé. Selon une des intervenants, le mécanisme décrit contribue à assurer une remontée des données et à la définition des politiques de santé.

Samba Niébé BA

 

Article précédentRapport de civicus manitor sur les libertés au Sénégal : ADHA regrette le recul des droits humains
Article suivantFinale caf awards 2023 ce lundi à Marrakech : les Lions, Aliou Cissé, Lamine Camara et Amara Diouf en finale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici