Accueil À la une Finale Can: Nigeria –Côte d’ivoire (1-2) : les Éléphants miraculés jusqu’au bout...

Finale Can: Nigeria –Côte d’ivoire (1-2) : les Éléphants miraculés jusqu’au bout !

0

Miraculeuse jusqu’au bout, la sélection de la Côte d’Ivoire a remporté hier, dimanche 11 février sa coupe d’Afrique des nations. Les hommes de Emerse Fae, coach intérimaire, suite à la démission spectaculaire de Gasset, ont battu en finale les Green Eagles du Nigeria sur le score de (2-1). Et pourtant que Ekong a refroidi le stade Alassane Dramane Ouattara à la 38eme minute d’un coup de boule venu d’ailleurs.

Sauf que dans cette 34eme édition, absolument rien ne pouvait résister à la Côte d’Ivoire. Miraculés au premier tour grâce à une victoire du Maroc qui l’avait permis de décrocher la 4eme place parmi les 4 meilleurs troisièmes, les Éléphants touchés dans leur orgueil, se rebiffent. Ils écrasent le Sénégal, champion d’Afrique en titre à l’issue d’une épreuve fatidique des tirs au but. Après avoir renvoyé les champions d’Afrique en titre à la maison, la Côte d’Ivoire se voit déjà dans la peau du vainqueur. Le Mali et son jeu chaloupé ne lui résisterait. Elle fera aussi d’une bouffée des Léopards de la Rd Congo en demi-finale.

Et face au Nigeria qui l’avait battu en phases de poule (1-0), il fallait sortir du grand art pour neutraliser la meilleure défense de la coupe d’Afrique des nations et surtout museler Victor Osimhen auréolé du titre de meilleur joueur de l’année par la Confédération africaine de football (CAF). Un jeu auquel, la Côte d’Ivoire de Seko Fofana et surtout du virevoltant Adringa, désigné homme du match, était préparée. Elle domine littéralement son hôte mais vendange quelques occasions.

Mais tel un symbole, Frank Kessie remet les pendules à l’heure à la 63eme avant de Sébastien Haller ne fasse chavirer le stade Alassane Dramane Ouattara, à la 83eme. La Côte d’Ivoire tient sa troisième étoile.

La plus belle des coupes d’Afrique des nations en termes d’émotions et de surprises accouche enfin d’un très beau champion devant un président de la République heureux comme un enfant. Après 1992 en tant que Premier ministre, 2015 en tant que Président de la République, ADO comme on l’appelle ici, s’offre un troisième trophée devant plus de 57 000 supporters ivres de bonheur. La nuit sera longue dans toutes les villes de la Côte d’Ivoire. Surtout que ce lundi est déjà déclaré chômé et payé.

Abdoulaye THIAM
(Envoyé Spécial, à Abidjan)

Les différents trophées
Équipe fair-play: Afrique du Sud
Meilleur gardien Ronwen Williams (Afrique du Sud)
Meilleur buteur: Emilio Insue
Meilleur joueur : William Ekong (Nigeria)

Article précédentSénégal : vers une amnistie des crimes de mars 2021 et de juin 2023
Article suivant« Institution essentielle cible facile » ou « le sal plaisir de salir le Conseil constitutionnel »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici