Home À la une Emerse Fae révèle le vrai secret contre les lions : «Le Sénégal a fait une erreur…»

Emerse Fae révèle le vrai secret contre les lions : «Le Sénégal a fait une erreur…»

0
Emerse Fae révèle le vrai secret contre les lions : «Le Sénégal a fait une erreur…»

29 jours après, Emerse Faé dévoile les détails importants qui ont mené à la victoire face au Sénégal. Sur le plateau de «Talents d’Afrique» sur Canal+, le sélectionneur ivoirien a dévoilé les dessous de cette belle prouesse.

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Emerse Faé, a dévoilé les coulisses de la victoire face au Sénégal lors des huitièmes de finale de la CAN 2023. Alors que les « Lions de la Téranga » semblaient être un obstacle insurmontable, le sélectionneur ivoirien a su insuffler courage et détermination à son équipe, offrant ainsi une brillante renaissance aux Éléphants.

Emerse Faé, faiseur de miracles !

Avant d’affronter le Sénégal, la Côte d’Ivoire se trouvait dans une position précaire, après une défaite cuisante face à la Guinée Équatoriale (4-0). La qualification pour les huitièmes de finale était suspendue à un fil, ne dépendant que de la performance du Maroc contre la Zambie. Dans ces moments d’incertitude, Faé a révélé les craintes qui habitaient l’équipe, reconnaissant l’angoisse de l’échec.

« Avant de jouer le Sénégal, bien sûr qu’on avait la crainte de perdre. On a la crainte d’être éliminé, on a la crainte qu’il n’ait pas de changement entre le match de la Guinée Equatoriale et celui du Sénégal. Donc bien sûr, on est des êtres humains, donc on a peur », a confié Emerse Faé, soulignant ainsi la pression qui pesait sur ses épaules.

Malgré ces doutes, Emerse Faé a su redonner espoir à ses joueurs, conscient de l’importance de restaurer la confiance et la positivité au sein de l’équipe. « La priorité, c’était d’abord de redonner un coup de boost aux joueurs parce qu’on sortait de deux jours invivables. C’était insoutenable. Il fallait redonner un peu de confiance, un peu de joie dans les cœurs et les têtes des joueurs », a-t-il déclaré. Mais la revitalisation émotionnelle n’était qu’une facette de la stratégie du sélectionneur. Il a également mis l’accent sur le travail tactique, reconnaissant les lacunes de l’équipe lors de la phase de groupe.

Emerse Faé et la Côte d’Ivoire, une victoire tactique

« Il fallait également qu’on travaille tactiquement parce qu’il y avait des manques quand même sur la première phase. Il fallait faire des choix », a-t-il expliqué. Une explication qui rejoint les dernières révélations d’Alain Gouaméné autour de cette rencontre.  Ancien gardien de but emblématique de la Côte d’Ivoire, ayant triomphé lors de la CAN 1992 au Sénégal, il a désormais intégré le staff technique des Éléphants, occupant ainsi une position de premier plan. Son expertise s’est récemment portée sur le huitième de finale de la CAN 2023, opposant la Côte d’Ivoire au Sénégal.

À travers ses déclarations, il met en évidence les lacunes tactiques ayant entrainé la défaite des Lions de la Teranga, dirigés par Aliou Cissé. « Depuis le banc de touche, nous nous sommes interrogés sur la raison pour laquelle les Sénégalais nous ont laissé de l’espace », déclare Alain Gouaméné, mettant en lumière l’une des premières failles dans la stratégie sénégalaise. Il critique particulièrement la décision de reculer après avoir marqué le premier but, soutenant qu’une pression constante aurait pu changer le cours du match en leur faveur.« Après avoir marqué le premier but, ils n’auraient pas dû reculer. Ils auraient dû maintenir la pression. S’ils étaient venus nous chercher, nous aurions été en difficulté. (…) Le Sénégal a fait une erreur. Ils ont fait quelque chose d’extraordinaire en marquant dès la quatrième minute. Cela signifiait que nous aurions pu encaisser trois ou quatre buts de plus », assure-t-il.

afriquesport

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here