Home À la une Le Nigeria endeuillé par un nouvel accident de bateau et une chute d’immeubles

Le Nigeria endeuillé par un nouvel accident de bateau et une chute d’immeubles

0
Le Nigeria endeuillé par un nouvel accident de bateau et une chute d’immeubles

Les Etats fédérés de Lagos (Sud) et d’Anambra (Sud-est) ont été de nouveau, victimes d’accidents meurtriers ce lundi 26 février, a-t-on appris de source nigériane.

Au moins quatre corps ont été récupérés après qu’un bateau a chaviré ce 26 février en fin de journée dans l’Etat de Lagos, ont annoncé mardi les autorités locales.

«Onze autres personnes ont été secourues jusqu’à présent suite à l’incident qui s’est produit dans la région d’Ikorodu», a indiqué l’Autorité des voies navigables de l’Etat de Lagos.

La cause exacte de cet énième accident «n’a pas encore été confirmée», a ajouté la même Autorité, indiquant que les accidents de bateaux sont fréquents dans ce vaste Etat fédéral et sont souvent attribués à des facteurs tels que la surcharge, les mauvaises conditions météorologiques et aussi des erreurs opérationnelles.

Par ailleurs, un autre incident meurtrier s’est produit durant la même journée du lundi. Il s’agit de l’effondrement d’un bâtiment en construction sur un marché dans l’Etat nigérian d’Anambra (sud-est), faisant au moins six morts et une vingtaine de blessés, d’après des sources locales.

L’Agence nationale de gestion des urgences du Nigeria a précisé à ce sujet, que des «recherches sont en cours pour retrouver d’autres survivants sur le marché d’Odu-Igbo dans la ville commerciale de l’Etat, Onitsha.

Le Gouverneur de l’État d’Anambra, Charles Soludo, a confié à des journalistes ce 27 février, que le «bâtiment qui s’est effondré avait été construit par un promoteur privé sans l’approbation du Gouvernement».

Il a fait état à la même occasion, de «l’engagement des Gouvernements local et fédéral à s’attaquer au problème des constructions illégales» dans le pays.

Vétusté des matériaux, non-respect des règles de construction et utilisation de matériaux ne respectant pas les normes standards sont les principales causes de l’effondrement cyclique d’immeubles au Nigeria, de l’avis de nombreux experts nigérians.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here