Actualités

Admission de l’Afrique au G20 : Biden mène le combat

L’Afrique aurait-elle son siège dans le très sélect G20 ? Joe Biden, qui va accueillir le prochain sommet Etats Unis-Afrique prévu à Washington, a décidé d’être l’avocat de l’Union africaine au sein de cette structure, qui regroupe les 19 pays les plus riches de la planète plus l’Union européenne. «Il est plus que temps que l’Afrique ait des sièges permanents à la table des organisations et initiatives internationales», a affirmé Judd Devermont, le Directeur exécutif aux Affaires africaines du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. «Nous avons besoin davantage de voix africaines dans les conversations internationales à propos de l’économie mondiale, la démocratie et la gouvernance, le changement climatique, la santé et la sécurité», enchaîne-t-il en soutenant que les Etats-Unis vont en discuter avec l’Inde qui présidera cette structure à partir de janvier. Laquelle ne compte qu’un seul pays africain : l’Afrique du Sud.

Lors du dernier Sommet du G20 tenu à Bali, en Indonésie, le Président Macky Sall avait plaidé pour que l’Afrique soit admise dans ce club des riches. Pour lui, «il était juste que l’Afrique, qui est la 8ème puissance économique de par son Pib, possède plus de 60% des terres arables, avec une population estimée à près de 2,5 milliards d’ici 2050». Pour toutes ces raisons, estime M. Sall, «elle peut par conséquent nourrir une juste ambition d’être intégrée comme membre permanent au Forum du G20 et j’aimerais inviter mes pairs à y procéder».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page