ActualitésSports

Affaire Pogba : les révélations du staff des Bleus

Depuis plusieurs jours, l’affaire Pogba défraie la chronique. Ce soir, on apprend que le monsieur sécurité des Bleus était au courant depuis plusieurs mois.

L’affaire Pogba n’en finit plus de faire les choux gras de la presse française. Ce matin, le frère du champion du monde 2018, Mathias, a programmé une série de tweets dans lesquels figuraient plusieurs déclarations embarrassantes pour le joueur de la Juventus. Mais cette journée de vendredi n’était pas terminée. Quelques heures plus tard, le latéral Serge Aurier et le milieu défensif Alou Diarra étaient associés à cette affaire.

Concrètement, ces derniers auraient permis à Paul Pogba de rencontrer le fameux marabout. Une information que les deux intéressés ont démentie publiquement. En attendant de savoir comment cette histoire va se terminer, RMC Sport a réussi à se procurer le procès-verbal de Mohamed Sahnadji. M. Sahnadji est tout simplement le responsable de la sécurité de l’équipe de France A. Et il a confié aux autorités le 9 août dernier qu’il était au courant des problèmes de Pogba depuis le mois de mars.

Paul Pogba était très marqué

« Depuis quelques mois je vois Paul assez préoccupé et n’arrivant pas à franchir le pas, confie le chargé de la sécurité devant les enquêteurs. C’est en ce début d’année, vers le mois de mars il m’a dit qu’il vivait une situation particulièrement difficile. (…) Il m’a dit qu’il n’était pas bien et que des gens lui voulaient du mal. Ils lui réclamaient des grosses sommes. Il m’a dit assez déterminé qu’il ne vivait plus et qu’il voulait que ça s’arrête. Ça prenait des proportions trop grandes et ça touchait sa famille proche et notamment sa mère. » Mis au courant, M. Sahnadji a ensuite fait savoir au milieu international qu’il allait devoir relayer cette information. Une bonne nouvelle pour Pogba. « Il m’a dit qu’il voulait justement l’aide de la France pour que ça s’arrête », confirme le monsieur sécurité des Bleus qui s’est également confié sur la bande ayant menacé Pogba et tenté de lui soutirer de l’argent.

« Ce que j’ai appris ensuite c’est que ces gens se sont même rendus chez lui à Manchester. Il craignait pour sa femme et ses enfants qui vivaient là-bas. (…) J’ai su ensuite que Paul avait été bloqué par la bande dans un hall d’immeuble. J’ai remarqué autour de Paul dans les différents matchs de l’équipe de France, un groupe de jeunes qui n’étaient pas de sa famille mais qui tournaient autour de lui avec une attitude qui avait attiré mon attention et avaient bénéficié d’invitations en zone officielle. » Au courant, mais impuissant face à ces agissements, le chef de la sécurité des Bleus a toutefois précisé qu’il n’avait à aucun moment alerté ses supérieurs à la FFF.

footmercato.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page