Actualités

Après son « kidnapping », le téléphone de Pape Alé Niang confisqué et mis sous scellé

« Enlevé » par la police alors qu’il changeait le pneu de son véhicule sur les Allées Pape Guèye Fall, Pape Alé Niang, qui a bénéficié hier d’un retour de parquet file tout droit vers l’instruction. Le procureur attend le président du tribunal pour désigner un juge d’instruction.

Interrogé sur le rapport interne de la gendarmerie relatif à l’affaire Sweet Beauty, Pape Alé Niang a usé de son droit de silence.

Ainsi son téléphone a été confisqué et mis sous scellé, informe SourceA. Les enquêteurs traqueraient les informateurs du journaliste parce que ce dernier a refusé de dévoiler ses sources.

Directeur du site d’information Dakar Matin, Pape Alé Niang a été placé en garde à vue dimanche dernier. La police lui reproche d’« avoir porté à la connaissance du public une information dont la divulgation est de nature à nuire à la défense nationale et des actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles ».

Rappelons que le journaliste a bénéficié hier d’un retour de parquet et fera face aujourd’hui au procureur qui va l’édifier sur son sort.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page