ActualitésSports

Basketball-preparation eliminatoires du mondial 2023 : Sénégal-Cap-Vert ce vendredi (19h) : un second test pour confirmer

Après le match remporté Sénégal (89-72),  l’équipe du Sénégal aborde hier, vendredi 19 août (19h)  au stadium Marius Ndiaye, son second duel face au Cap-Vert dans le cadre de la préparation de la 4ème et dernière fenêtre  des éliminatoires du Mondial 2023 prévues du 26 au 28 août prochain  à Monastir (Tunis). S’il est satisfait de la prestation de ses protégés, le coach Desagana attend confirmer avec cette fois un esprit plus «tueur» avant de s’envoler ce samedi pour  la Tunisie.

 

Le Sénégal retrouve ce soir le Cap-Vert pour une seconde confrontation qui entre dans le ca­dre de la préparation de la 4ème fe­nêtre des éliminatoires du Mon­dial 2023 prévues du 26 au 28 août à Mo­nastir, en Tunisie. Un bon test pour   Ngagne Desagana Diop, qui faisait son baptême du feu en tant que coach titulaire sur le banc des Lions. Après l’éviction de Boniface Ndong, l’ancien pensionnaire de la Jeanne d’Arc était chargé de redonner un nouvel élan à une équipe sénégalaise littéralement lors de la dernière fenêtre disputée en juillet en Egypte. Pour ses débuts, le test a été réussi au stadium Marius Ndiaye. Pour ce premier match, les Lions se sont imposé sur le score de 89 à 72.

Absent de la dernière fenêtre à Alexandrie, Brancou Badio a réussi un excellent retour. Le meneur des Lions a été désigné meilleur joueur du match avec 24 points. Là où le pivot Gorgui Sy Dieng alignait 22 points.

Globalement satisfait de la prestation de ses joueurs, le coach Desagana Diop attend une équipe plus «tueur» lors de ce second acte face aux Cap-Verdiens.

«Cela fait longtemps qu’ils sont ensemble, et ça se voit dans le jeu, ils prennent leur temps pour bien préparer leurs actions. Ils nous ont dominé comme ça, par moment en réussissant à calmer le jeu et dérouler leur jeu… Nous allons visionner le match et rectifier nos erreurs pour ne pas avoir des surprises à Monastir. Physiquement, l’équipe est au point même si on a été un peu fatigué. J’ai dû un moment sortir des joueurs comme Gorgui. L’équipe a bien travaillé défensivement», explique-t-il.

«Il faut être plus tueur»

Se basant sur la troisième mi-temps moins maîtrisée, le technicien sénégalais s’attend à une équipe plus «tueur».

«Maintenant, il faudra avoir un esprit «killer» (tueur) parce qu’on est jamais à l’abri en fin de match. Les Cap-verdiens seront sans doute plus frais lors de ce second match et apporteront plus d’intensité.  Nous en avons aussi besoin», souligne-t-il. A noter qu’à l’issue de cette dernière confrontation au Stadium Marius Ndiaye (19 heures),  la délégation sénégalaise devra quitter Dakar ce samedi pour  la Tunisie.  Les Lions vont disputer un dernier match de préparation con­tre l’Egypte le 22 août.    Logés dans le Groupe E, le Sénégal (5e place) est  à la quête d’un des cinq places qualificatives pour la Coupe du monde 2023. Pour cette dernière fenêtre, les Lions  débutent face au Sud-Soudan le 26 août avant d’affronter la Tunisie (26 août) et le Cameroun (28 août).

Omar DIAW

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page