ActualitésMONDIAL QATAR 2022Sports

CdM 2022 : les Pays-Bas arrachent le nul contre l’Equateur

Les Pays-Bas et l’Équateur avaient connu la même fortune lors de la première rencontre de cette Coupe du Monde. Les premiers s’étaient imposés contre le Sénégal (2-0), pendant que les autres avaient battu le pays hôte, le Qatar, lors du match d’ouverture de la compétition (2-0). Mais, ce vendredi, ils s’affrontaient pour le compte de la deuxième journée et donc pour partir seul en tête de ce groupe A.

Les Néerlandais ne perdaient d’ailleurs pas de temps à prendre les devants avec le second but de Cody Gakpo dans ce Mondial. Davy Klaassen offrait le ballon au prodige du PSV, pisté par Manchester United. Ce dernier envoyait un véritable boulet de canon dans la lucarne du gardien équatorien (1-0, 6e). Après cette réalisation, le rythme est redescendu et les Pays-Bas ne proposaient plus grand-chose. Les Sud-Américains, en revanche, essayaient de s’approcher de la surface de Noppert, qui repoussait notamment une tentative d’Ener Valencia (32e). Il faut l’avouer, ce premier acte était assez faible en occasion, même si Estupinan croyait égaliser dans le temps additionnel (45e +3). Mais son but était refusé pour un hors-jeu de Porozo, qui gênait la vision du portier néerlandais.

Les Pays-Bas ont eu très chaud

Au retour des vestiaires, Louis van Gaal souhaitait donner plus de temps de jeu à Memphis Depay. L’ancien Lyonnais remplaçait donc un Steven Bergwijn, globalement décevant. Mais cela ne changeait pas la physionomie de la rencontre. Sur une récupération haute, Estupinan pénétrait dans la surface et frappait. Noppert repoussait la tentative, mais sur Enner Valencia qui traînait par là et qui égalisait dans le but vide (1-1, 49e). Les Néerlandais peinaient beaucoup, notamment dans les duels où ils se faisaient souvent bouger, sortant la tête de l’eau uniquement lorsque le génial Cody Gakpo avait le ballon.

Le danger se rapprochait de plus en plus. Enner Valencia envoyait une frappe contrée par Van Dijk, mais le cuir revenait sur Plata qui allumait les buts et trouvait la barre transversale (59e). Memphis Depay et ses coéquipiers se réveillaient, mais peinaient toujours à trouver de la consistance offensive. Le rythme retombait, mais les Équatoriens, eux, semblaient vouloir achever leur proie du jour en contre-attaque. Mais, la triste image de la soirée a été à la 87e minute quand Enner Valencia s’est effondré dans le rond central, visiblement touché au genou et sorti sur civière. Malgré les six minutes de temps additionnel et le fait que les Equatoriens poussaient, le score n’évoluait pas et les deux pays se sont quittés sur un score nul (1-1).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page