Actualités

Comores : évasion de 23 de détenus à Moroni, 17 toujours en cavale

Une vingtaine de détenus se sont évadés mercredi en début de soirée de la principale prison des Comores, dans des circonstances qui restent à élucider, a-t-on appris auprès du parquet et de l’administration pénitentiaire.

Selon le directeur de l’administration pénitentiaire, Soilihi Ali Saïd, 23 prisonniers se sont évadés de la maison d’arrêt de Moroni, la capitale de l’archipel de l’océan Indien, mais six ont été rapidement retrouvés.

Les 17 évadés qui restent recherchés ont tous été identifiés et une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette évasion, a précisé à l’AFP le procureur de la République, Ali Mohamed Djounaid.

« Ce qui est sûr, c’est que les détenus ont pu s’évader sans une intervention extérieure », a-t-il précisé.

Selon les services pénitentiaires, les détenus auraient profité d’un transfert de la cour à leurs dortoirs pour prendre la poudre d’escampette mais le mode opératoire reste à déterminer.

Mouvements de protestation

Les prisonniers se plaignent d’une « trop grande promiscuité dans les dortoirs, du manque d’eau », qui affecte l’ensemble de l’archipel, mais aussi de « l’irrégularité des rations alimentaires », a indiqué à l’AFP un membre de la famille d’un détenu, joint au téléphone.

La prison de Moroni a été construite dans les années 1960 pour une capacité d’accueil de 80 personnes. Elle en compte aujourd’hui quelque 340, selon l’administration pénitentiaire.

Vétuste, elle est régulièrement confrontée à des mouvements de protestation pour exiger l’amélioration des conditions de détention.

Il y a deux ans, plus de 40 détenus s’étaient échappés de la prison de Moroni alors que le pays tout entier célébrait la victoire de la sélection nationale de football contre le Kenya.

Parmi eux, Inssa Mohamed dit Bobocha accusé d’avoir participé à une tentative d’attentat contre le chef de l’Etat, Azali Assoumani. Il avait été retrouvé à Madagascar puis extradé à Moroni moins de deux mois après sa spectaculaire évasion.

Africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page