Actualités

Corridor Dakar-Bamako : Une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière lancée

Le Conseil présidentiel de l’investissement, en partenariat avec le Programme de facilitation du commerce en Afrique de l’Ouest, a lancé, lundi, au Port autonome de Dakar, une campagne de sensibilisation sur les bonnes pratiques sur le corridor Dakar-Bamako, a constaté l’Aps.

La campagne, démarrée le même jour, va se poursuivre jusqu’au mercredi. Elle sera axée sur la charge à l’essieu, la sécurité routière et le comportement des usagers de la route. «Le corridor Dakar-Bamako est un axe stratégique qui fait partie de l’intégration sous-régionale. Il est donc important de faire une sensibilisation à l’endroit de tous les acteurs pour promouvoir les bonnes pratiques», a déclaré Yaya Samba Niang, le directeur du Transport routier, en marge de la cérémonie officielle de lancement. «Cette campagne vise à amener les acteurs concernés à prendre conscience des dangers routiers. Il est important que l’axe Dakar-Bamako réponde aux critères définis par l’Etat du Sénégal en termes de sécurité, de charge à l’essieu et de bons comportements mettant par exemple en avant l’utilisation des aires de repos afin de lutter contre les accidents à répétition sur nos routes», a-t-il-expliqué.

Le lancement de la campagne de sensibilisation s’est tenu en présence de partenaires financiers et techniques, d’officiels du ministère des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement et d’autres acteurs en provenance du Mali. «Les acteurs du transport du Mali sont avec nous dans cette lutte, le combat est mené par les deux pays. Nous travaillons ensemble depuis longtemps», a ainsi signalé M. Niang. Il a insisté sur le fait qu’en expliquant à l’ensemble des usagers, les bonnes attitudes à adopter sur les routes, les techniques de chargement, il sera possible de réduire les accidents et protéger les infrastructures routières.

Le directeur du Transport routier a exprimé également la disponibilité du ministère de tutelle à travailler avec tous les acteurs du transport. «L’Etat du Sénégal travaille en parfaite collaboration avec les acteurs du transport. Nous allons continuer cette collaboration pour réduire les temps d’arrêts sur l’axe Dakar-Bamako», a-t-il assuré. Venu prendre part à cette cérémonie d’ouverture, Momar Sourang, Coordinateur général des Professionnels du transport du Sénégal (Pts) a invité l’Etat du Sénégal à revoir sa politique de contrôle relative à la charge à l’essieu, notamment le règlement 14 du contrôle de charge à l’essieu, qui, selon lui, «défavorise les transporteurs».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page