Actualités

Diourbel – lutte contre les conflits fonciers : les journalistes à l’école de la sécurisation foncière

Un atelier de partage sur le Projet de cadastre et de la sécurisation foncière (Procasef) a réuni, le week-end dernier, les professionnels des médias  de la région de Diourbel. Il s’agissait de les outiller sur les objectifs, composantes et zone d’intervention de ce projet qui vise à réduire les conflits fonciers qui sévissent dans les communes.  

C’est une vingtaine de professionnels des médias qui ont pris part à l’atelier de partage sur le Procasef, Projet de cadastre et sécurisation foncière. Amadou Moustapha  Dia, le coordonnateur du Procasef, explique que le volet communication est très important. «Cette session est un début de partenariat qui nous permet d’atteindre nos cibles.»

Et il poursuit : «il y a 138 communes du Sénégal qui ont été retenus dans ce projet. Il y a le principe de l’équité territorial qui fait que toutes les régions administratives du Sénégal sont choisies. Pour une question de vitalité, nous avons travaillé par Grap avec des régions naturelles : la Casamance, le bassin arachidier, le Boundou, etc. En ce qui concerne les critères, nous avons choisi des zones où les questions foncières se posent avec acuité. Il y a un critère relatif aux zones agro-écologiques et un critère des zones à fortes potentialités économiques. Ce projet sera déroulé en partenariat avec l’Association des maires du Sénégal (Ams)».

Pour Ismaila Diop, le maire de la commune de Lagbar, ce projet  vient à son heure, pour apporter une réponse aux différentes difficultés  qu’ils rencontrent dans la gestion du foncier.

Adama NDIAYE

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page