Economie

Economie : un système d’information sur le marché agricole en gestation

(APS) – Un nouveau dispositif de partage d’informations sur les prix, stocks et qualité des produits agricoles sera mis en place dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de compétitivité de l’agriculture et de l’élevage (PCAE), a appris l’APS lors du lancement des activités d’appui à ce projet tenu jeudi à Kaolack.

 

L’annonce a été faite à un Comité régional de développement (CRD) qui a également servi de cadre de lancement des activités d’appui à la mise en œuvre du PCAE. La manifestation a été présidée par l’adjoint du gouverneur de Kaolack, chargé des affaires administratives.

 

Le directeur général de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt de marchandises (ORSRE), Driss Junior Diallo a également participé à cette rencontre.

 

L’ORSRE a en charge la conduite des activités d’appui au développement et à la généralisation de la contractualisation, de diffusion et du partage d’informations et à l’expérimentation du système de récépissé d’entrepôt dans les localités de Diourbel, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Tambacounda, Sédhiou et Kolda dans le cadre de la mise en œuvre du PCAE.

 

‘’Les enjeux de ce programme sont importants aussi bien pour l’Etat du Sénégal qui pourra booster la production et créer beaucoup plus de richesses et, en même temps, de pouvoir, réformer l’ensemble du secteur agricole particulièrement la filière arachide et de réorienter le fonctionnement d’un certain nombre de structures, notamment le CNIA (Conseil national interprofessionnel de l’arachide)’’, a commenté M. Diallo.

 

Il a fait savoir le PCAE allait favoriser une modernisation de l’agriculture, notamment de la filière arachidière.

 

Le directeur général de l’ORSRE a ainsi insisté sur l’importance de rendre davantage performantes les unités de transformations afin de faciliter la commercialisation de l’arachide.

 

‘’Une fois que nos produits seront transformés, il y aura beaucoup plus de débouchées et, du coup, le producteur agricole n’aura pas de difficultés pour s’engager davantage à créer de la richesse et produire beaucoup’’, a-t-il fait valoir.

 

Pour la création de magasins et d’entrepôts de stockage, le programme compte s’appuyer sur l’implication des collectivités territoriales.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page