ActualitésInternational

États-Unis: Donald Trump annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2024

Donald Trump a officiellement annoncé mardi 15 novembre 2022 être candidat à l’élection présidentielle de 2024, lorsd’un discours prononcé depuis sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride.

« Afin de rendre à l’Amérique sa grandeur et sa gloire, j’annonce ma candidature à l’élection présidentielle », a déclaré l’ancien président devant ses militants rassemblés dans la grande salle de réception de sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago, en Floride. « Cela ne va pas être ma campagne, cela va être notre campagne », leur a-t-il promis.

Plus tôt dans la journée, ses conseillers avaient déposé des documents auprès de la Commission électorale fédérale des États-Unis pour créer un comité appelé « Donald J. Trump for President 2024 ».

Donald Trump s’est engagé mardi à ce que Joe Biden « ne passe pas quatre années de plus » à la Maison Blanche, juste après avoir officialisé sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. « Joe Biden incarne les échecs de la gauche et de la corruption de Washington », a accusé l’ancien président depuis sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride.

Des supporters présents

Donald Trump s’exprimait devant des centaines de ses partisans réunis dans une salle de bal dans laquelle étaient disposés des dizaines de drapeaux américains. Le discours de l’ancien dirigeant était retransmis en direct à la télévision américaine.

Sur les t-shirt et les drapeaux des supporters présents, un même message figurait : Trump 2024. Tous ici n’attendaient que cela depuis deux ans alors qu’il annonce sa candidature à la prochaine élection présidentielle américaine. Pour Suzanne, retraitée à la casquette rouge siglée MAGA vissée sur la tête, « aucun doute, c’est sûr, il va gagner ». Suzanne est convaincue que Donald Trump a gagné la dernière élection en 2020, rapporte notre correspondant à Mar-a-Lago, David Thomson. Si elle reconnaît que les résultats des élections de mi-mandats ont été un peu décevants pour les républicains, ce n’est qu’à cause de fraude électorale, selon elle et certainement pas du fait de Trump.

Mais de nombreuses voix moins influentes chez les républicains ne veulent pas de cette 3e candidature. Donald Trump serait vouée pour beaucoup à l’échec, mais Trump reste encore la personnalité la plus populaire au sein de la base républicaine.

Rfi.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page