Actualités

Grève dans le secteur primaire : un regroupement de pêcheurs pressé de voir la situation se décanter

(APS) – Le Regroupement des pêcheurs du Sénégal (RPS) a invité, jeudi, à Mbour (ouest), les pouvoirs publics à trouver une solution aux revendications des travailleurs du secteur primaire dont la grève bloque les exportations des produits halieutiques, faute de documents administratifs.

« Cela fait des mois que les mareyeurs vivent une situation difficile parce que les certificats de salubrité pour l’exportation du poisson ne sont pas délivrés par les agents des services de la pêche », a déclaré Moustapha Ndiaye, le président du RPS, lors d’un point de presse.

A l’occasion de cette rencontre, des pêcheurs et mareyeurs ont arboré des brassards rouges pour déplorer ce blocage né de la grève des travailleurs du secteur primaire.

Selon le président du Regroupement des pêcheurs du Sénégal, faute de documents administratifs, certains pêcheurs vendangent leurs produits et « ne parviennent même pas à honorer [leurs] engagements ».

« Les pêcheurs et les mareyeurs sont à bout », a-t-il dit, avant de demander à l’Etat de trouver un consensus avec les travailleurs du secteur primaire, pour que les activités reprennent dans le domaine de la pêche.

’’Nous demandons à l’Etat de revoir la situation avec les concernés parce qu’on ne peut pas à chaque fois être l’agneau du sacrifice. C’est inadmissible », a renchéri Cheikh Samb, un membre du regroupement.

Joint au téléphone, le chef de service départemental de la pêche, Alioune Mbaye, note que les pêcheurs et mareyeurs veulent préserver « leurs gains », là où l’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire se bat pour la restitution de la prime de motivation due aux agents concernés.

Lors des concertations, les services techniques du gouvernement avaient proposé le paiement de 50 % de la prime, alors que les grévistes réclament 75 % de ladite prime.

« Ils devaient finaliser, donc c’est au niveau de l’Etat que ça bloque. C’est le gouvernement qui doit tenir les négociations », a tranché le chef du service départemental de la pêche.

L’intersyndicale du secteur primaire prévoit d’organiser une marche vendredi à Dakar, pour dénoncer « le manque de volonté » du gouvernement de trouver une solution à cette situation, affirme M. Mbaye.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page