Société

Grève des bus Tata : Les usagers rudement éprouvés…

Pour dénoncer leurs difficiles conditions de travail, les licenciements abusifs dont ils font l’objet et le retard dans le versement de leurs salaires, les travailleurs regroupés au sein de l’Aftu (transport urbain privé) sont en grève depuis hier pour une durée de 48h.

Et en ce deuxième jour de grève, les usagers inquiets peinent à trouver un autre moyen de transport pour se rendre à leurs lieux de travail.

Une situation qui arrange toutefois les chauffeurs de taxi, car rapide et autres « Tiak Tiak ».

À Pikine Texaco, les bus sont garés et les transporteurs refusent de se prononcer sur la situation.

Les clients regroupés en masse sur les trottoirs espèrent que ce problème se règlera au plus vite…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page