Actualités

Journée mondiale de la population : le Secrétaire général de l’ONU appelle à œuvrer pour plus d’égalité

Pour le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, l’événement est l’occasion de célébrer la  diversité, de prendre conscience de la commune humanité et de s’ émerveiller des avancées en matière de santé qui ont permis d’allonger la durée de vie et d’abaisser sensiblement les taux de mortalité maternelle et infanto-juvénile. « Il est, parallèlement, l’occasion de rappeler la responsabilité qui nous incombe en commun de prendre soin de notre planète et de réfléchir aux lacunes qui persistent dans le respect des engagements que nous avons pris les uns envers les autres » a avancé Mr Guterres dans son message à la communauté mondiale.

Qu’il s’agisse du COVID-19, de la crise climatique, des guerres et conflits, des situations d’urgence humanitaire, de la faim ou de la pauvreté, il fait remarquer : « tout concourt à mettre notre planète en péril ». Et d’attester : «nous vivons, encore et toujours, dans un monde marqué par de profondes inégalités de genre, tandis que nous assistons à un regain des attaques visant les droits des femmes, notamment en ce qui concerne les services de santé essentiels.  Les complications liées à la grossesse et à l’accouchement demeurent la principale cause de décès chez les filles âgées de 15 à 19 ans ».

Face aux défis de l’amélioration des conditions de vie, le secrétaire général des Nations unies demande aux politiques d’oeuvrer ensemble à plus d’égalité et de solidarité pour que la planète terre soit en mesure de subvenir à aux besoins et à ceux des générations futures.

« Protégeons les droits humains et la capacité de toutes et de tous de décider, au moment voulu, d’avoir des enfants ou, au contraire, d’y renoncer » a-t-il avancé. Un  message qui fera réagir la représentante de l’Unfpa au Sénégal, « Ce discours du Secrétaire Général des Nations Unies s’applique également, à bien d’égards, à notre contexte national. En effet, la Revue Nationale Volontaire que nous venons de boucler a permis de mettre en évidence les progrès réalisés vers l’atteinte des Objectifs de développement durables (Odd) mais également les défis que nous devons relever ensemble ». Et d’avancer : «même si nous avons connu ensemble des progrès significatifs dans les secteurs de la santé/santé de la reproduction, de l’éducation, de l’autonomisation des femmes, les résultats restent encore modestes au regard des cibles. »

Denise ZAROUR MEDANG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page