Actualités

L’habitat et de l’hygiène publique sur les élections au Hcct : «l’opposition n’a pas boycotté, elle a fui»

Le Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’hygiène Publique, de surcroît coordonnateur de la coalition  » Benno Bokk Yaakar » (Bby) dans la région de Kaffrine a effectué un voyage de remerciements aux électeurs du village de Modou Bamba, situé dans l’arrondissement de Katakel (environ 60 kms au Sud Est de Kaffrine).

 

Une occasion pour lui de réitérer l’engagement du gouvernement en direction de ces militants qui ont soutenu la coalition présidentielle lors des législatives du 31 Juillet dernier et se prononcer sur les échéances électorales du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). Pour Abdoulaye Saydou Sow, il n’y a pas à se voiler la face.  » L’opposition n’a pas boycotté cette élection. Elle a fui. Et cela, simplement parce qu’elle sait qu’elle n’est présente que dans trois (3) départements. Dans tous les autres départements, ce sera une razzia de la coalition  » Benno Bokk Yaakar  » (Bby). Et n’étant pas fair play, ni sportive, elle a préféré prendre la poudre d’escampette. Mais c’est ça la vie et c’est aussi regrettable pour notre démocratie. Il y a des hommes qui ne sont pas des démocrates, qui sont heureux

que quand ils gagnent », a fait savoir Abdoulaye Saydou Sow à qui veut l’entendre. Appréciant cependant la situation par rapport à la 14 ème législature, le maire de Kaffrine s’est montré beaucoup plus incisif.  » Pour l’Assemblée nationale, il faut

qu’on fasse le bilan. Ceux qui parlaient de majorité et de cohabitation parlementaire n’en parlent plus. Le verdict des urnes est aujourd’hui réel et implacable, il faut l’assumer. Eux-mêmes sont aujourd’hui incapables de présenter des recours au niveau du Conseil constitutionnel », a annoncé le Ministre Abdoulaye Saydou

Sow devant une foule de militants.

 

Poursuivant ainsi son speech, il a ajouté que  » Pape

Diop, le leader de  » Bokk Guis Guis » a aujourd’hui ouvert la voie. Mais je suis convaincu qu’il y a d’autres acteurs, qui sont des députés dans les différentes coalitions et qui savent que la République est au-dessus de toute autre considération  » se persuade le Ministre de l’urbanisme. Abdoulaye Saydou Sow considère par contre que le mandat de député n’est point impératif. Autrement dit, le député n’a pas la vocation de recevoir l’ordre de qui que ce soit. Il exerce sa mission librement sans aucune pression extérieure. Et fort de cela, l’avenir pourra sortir de toutes ses réserves et offrir de nouvelles opportunités pour la nation.  »

 

Mais pour l’instant, nous n’allons pas révéler toutes nos stratégies et nos secrets », renseigne le maire de Kaffrine par prudence.

 

ABDOULAYE FALL

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page