Société

Louga: une usine de transformation de « Niébé » pour créer 100 emplois directs

Le Conseil départemental de Louga a pris très au sérieux l’épineuse équation relative à l’emploi des jeunes. La structure, dirigée par le député Amadou Mbéry Sylla, promet de répondre favorablement à la main tendue des demandeurs d’emploi. L’annonce a été faite vendredi, par le parlementaire, qui présidait la cérémonie de remise de kits alimentaires (en collaboration avec les Emirats Arabes Unis) destinés aux nécessiteux du département.

Amadou Mbéry Sylla : «Nous comptons appliquer à la lettre les directives du président de la République, c’est pourquoi nous avons le plaisir d’annoncer que, bientôt, nous allons procéder à l’ouverture de l’usine de transformation de Niébé pour les jeunes de Louga. Tout est fin prêt pour un bon démarrage des activités de cette usine qui génèrera 100 emplois directs et plusieurs emplois indirects. Nous avons misé sur notre jeunesse. D’ailleurs, l’usine sera dotée d’un restaurant spécialisée dans la vente des produits à base de niébé.»

Et le président du Conseil régional de Louga d’ajouter : «C’est le lieu de préciser que les 53% de la production nationale du niébé sont assurées par la région de Louga (…). Les fermes agricoles que nous avons installées dans beaucoup de communes du département, démarreront également à la prochaine saison des pluies. Les derniers réglages ont été faits en collaboration avec nos techniciens ».

Ce n’est pas tout. Le Conseil départemental va aussi accompagner les jeunes en leur dotant de semences et de matériels agricoles pour qu’ils retourner vers l’agriculture conformément aux recommandations du chef de l’Etat (…). Nous sommes aussi très en avance sur le projet d’une usine de fabrication de fibres de verre qui sera implanté à Potot ».
PRESSAFRIK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page