A LA UNESociété

Lutte contre les inondations : nécessité de prendre en compte les changements climatiques

Les inondations constituent un souci majeur pour les villes sénégalaises. En plus des investissements déjà consentis, le chef de l’Etat, Macky Sall, a donné l’ordre à ce que des investissements massifs soient pensés afin de mieux bâtir la résilience. Le conseiller technique à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), Aïda Ndiongue Niang, trouve important que les infrastructures à réaliser sont mises en coordination avec les changements climatiques. Elle intervenait dans une rencontre sous régionale axée sur les enjeux de l’eau initiée pour des professionnels de médias du Sénégal, Togo, Benin, Côte d’Ivoire, Niger et Burkina Faso.  « Quels que soient les investissements qu’on va utiliser, les mesures qu’on va mettre en place, si c’est fait sans tenir compte du changement climatique, sans concertation élargie, c’est vouer à l’échec. Les inondations ne seront plus que pluviales», a-t-elle alerté.

Le dernier rapport du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), établit que « l’augmentation de la mer, ça se fera quel que soit le scénario d’émission qu’on aura ». Il faudrait dès maintenant dit-elle, « trouver des moyens d’adaptation mais est-ce que cela est pris en compte dans les infrastructures qu’on va mettre en place ».   Suite aux fortes pluies du vendredi 5 août, plusieurs quartiers de Dakar ont été inondés. La justification selon Aïda Ndiongue Niang, est qu’il y a eu des modifications de l’environnement de ces quartiers dont les infrastructures ont été construites il y a de cela quelques années. « Il  y a beaucoup de modifications de l’environnement avec des immeubles et les infrastructures d’assainissement peut-être n’étaient pas faites en tenant compte de l’augmentation de la population dans ces zones. Dakar s’est urbanisé et ça s’est fait au dépend du changement climatique, de l’aménagement du territoire.

Fatou NDIAYE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page