ActualitésInternational

Malawi : l’épidémie de choléra ralentit malgré les 214 morts

La plus grande épidémie de choléra des dix dernières années au Malawi montre des signes de ralentissement après avoir connu un pic en octobre mais la maladie a déjà fait 214 morts au total, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

Le d’Afrique australe a enregistré 7 499 cas depuis mars. Le choléra est généralement contracté à partir d’aliments ou d’eau contaminés et provoque diarrhées et vomissements.

Le ministère de la Santé a déclaré que 174 nouveaux cas ont été signalés mardi, contre plus de 200 quotidiens à la mi-octobre.

« Les chiffres sont en baisse après avoir atteint un pic en octobre », a expliqué à l’AFP Storm Kabuluzi, directeur au ministère de la Santé. « Nous travaillons pour nous assurer que ce sera la dernière vague en mettant en place des opérations de prévention ».

L’épidémie actuelle de la maladie endémique au Malawi est « la plus grande enregistrée ces dix dernières années », notait lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué. L’OMS et l’Unicef ont annoncé cette semaine que le pays avait reçu 2,9 millions de doses de vaccins afin d’intensifier sa campagne contre la maladie.

Le ministère de la Santé a appelé les chefs religieux à encourager les fidèles présentant des symptômes à se soigner, certains refusant en raison de leurs croyances.

En septembre, l’OMS a signalé une « recrudescence inquiétante » du choléra dans le monde, après des années de déclin, le changement climatique s’ajoutant aux facteurs habituels tels que la pauvreté et les conflits.

La maladie touche chaque année entre 1,3 million et 4 millions de personnes sur la planète, tuant jusqu’à 143 000 personnes.

Africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page