International

Mise à jour WhatsApp : l’entreprise décale de 3 mois l’entrée en vigueur des nouvelles conditions d’utilisation.

La plateforme de messagerie mobile WhatsApp a finalement décidé de décaler de trois (3) mois l’entrée en vigueur de ses nouvelles conditions d’utilisation suite au tollé de critiques essuyé par l’entreprise durant toute la semaine, a appris Dakaractu à travers plusieurs médias internationaux consultés. Derrière la démarche se cache une intention du réseau social à rassurer davantage sa clientèle sur la protection des données personnelles des utilisateurs de la plateforme.

Ainsi, les modifications qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu’à partir du 15 mai, révèle plusieurs sites d’informations internationales.

« Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions », a indiqué vendredi 15 janvier l’entreprise dans un article rendu officiel.

WhatsApp avait exigé de ses utilisateurs, la semaine dernière, d’accepter de nouvelles conditions d’utilisation de la plateforme avant le 8 février sous peine de ne plus pouvoir accéder à leurs comptes.

Bon nombre d’utilisateurs ont interprété cette demande comme une tentative de partager davantage des données avec la maison mère qui n’est autre que Facebook, propriétaire de WhatsApp depuis 2014.

L’annonce des nouvelles conditions d’utilisation avait provoqué la colère de nombreux utilisateurs qui voyaient dans cette mise à jour, l’abandon des valeurs fondatrices de WhatsApp qui, pourtant, doit sa réputation à sa capacité à protéger les données personnelles.

La compagnie s’est par ailleurs défendue en expliquant, vendredi 15 janvier que la mise à jour souhaitée, ne « renforcerait pas notre capacité à partager des données avec Facebook », mais visait plutôt à faciliter aux entreprises, potentielles cibles de l’offre à mieux communiquer avec leurs clients via l’application.

« Nous savons qu’il y a eu de la confusion et de la désinformation à propos de cette mise à jour, et nous voulons aider tout le monde à comprendre nos principes et les faits« , a écrit l’entreprise pour mieux éclairer sur sa démarche.

Néanmoins, l’offre est aussi destinée aux annonceurs. Elle leur permettra de vendre directement leurs produits sur WhatsApp.

Cependant, l’entreprise a assuré que les conversations WhatsApp continueront d’être protégées de bout en bout et ni Facebook ni WhatsApp n’auront la possibilité de voir les messages privés.

La confusion de ces derniers jours a, toutefois, permis dans un laps de temps aux services concurrents comme Signal et Telegram d’accroître leurs abonnés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page