Société

Placés sous mandat de dépôt pour divers délits: les 19 jeunes de Dougar jugés mardi prochain

Ce n’est pas encore l’épilogue dans le conflit foncier qui oppose les populations de Dougar à la société marocaine Peacock Investments. Les 19 jeunes arrêtés au cours des échauffourées samedi dernier seront jugés le mardi 25 mai devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Selon un de leurs avocats, Me Mor Sambou, que nous avons joint par téléphone, ils sont poursuivis pour actions diverses, violences et voies de fait sur agent avec effusion de sang, vol en réunion et dommage à la propriété d’autrui. Les populations de Dougar rejettent les travaux de construction de la société Peacock.

Ce litige foncier vieux de 10 ans oppose les habitants des 7 villages de Dougar à Peacock Investments. Situées non loin de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) et du Pôle urbain de Diamniadio, les populations de cette localité se sont vu dépouiller de leurs terres au profit des Marocains de Peacock Investments.

Le coordonnateur du cadre d’échanges, de réflexions et d’actions pour le développement de Dougar (Cerad), Daouda Faye, au nom des populations, a, dans une déclaration rendue publique le dimanche 16 mai, marqué leur disposition « à trouver une solution à l’amiable et disent avoir tapé à toutes les portes sans succès ». Il appelle les autorités à une résolution du problème avant que les choses n’empirent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page