Accueil Actualités Pour sa meilleure implication dans les politiques de santé : la société...

Pour sa meilleure implication dans les politiques de santé : la société civile lance officiellement 3Cap-Santé

0

La société civile sénégalaise a procédé hier, jeudi 27 avril 2023, au lancement de 3Cap-Santé. Une initiative visant une meilleure implication des acteurs dans les politiques et programmes de santé du pays. Financé par l’USAID à travers le projet NPI Palladium, le processus de mise en place de 3Cap-Santé (Cadre de Concertation, de Coordination et d’Actions de Plaidoyer de la société civile pour la Santé) qui a démarré en octobre 2020, porté par une vingtaine d’organisations, a officiellement lancé ses activités.

Après l’obtention de son récépissé de reconnaissance juridique, le Conseil d’orientation et de Suivi, l’instance dirigeante de 3CAP-Santé (Cadre de Concertation, de Coordination et d’Actions de Plaidoyer de la société civile pour la Santé) a organisé hier, jeudi 27 mai, à Dakar, la journée de lancement de ses activités pour informer le public et les acteurs qui s’investissent pour le développement du système sanitaire et pour l’amélioration de la santé des populations sénégalaises. Le processus consultatif de co-création du Réseau a été entamé en 2020 par une vingtaine d’organisations de la société civile. L’entité regroupe les organisations de la société civile opérant dans le domaine du plaidoyer pour la santé au Sénégal et a comme principaux objectifs de mutualiser les ressources ; de fédérer les énergies et les actions dispersées ; de capitaliser et partager les expériences. Il est aussi question de constituer une base de données des expertises pour le renforcement de capacités et d’harmoniser les outils et les interventions. Selon le président du réseau, Moundiaye Cissé, « En mettant en place 3 CAP Santé, les organisations de la société civile entendent participer davantage et mieux, avec plus d’efficacité et d’efficience à l’amélioration des conditions sanitaires de nos populations et par incidence au relèvement des indicateurs globaux de la santé. » Il exhorte tout le monde à soutenir « notre système » de santé, car selon lui, il est le seul moyen de garantir la santé des populations et l’atteinte des objectifs de la couverture sanitaire universelle. Pour la Vice-présidente du Comité d’organisation et de suivi du Réseau, Dr Amy Ndaw, l’objectif de la mise en place de l’initiative est de promouvoir la santé pour tous, « sans laisser personne en rade(…) Que chaque personne sans distinction, puisse être prise en charge par un personnel qualifié et par un système de santé qui permet une protection sociale. » Exprimant sa satisfaction, Dr Babacar Guèye, directeur du bureau de la Planification et des statistiques au Ministère de la Santé et de l’action sociale et par ailleurs représentant du ministre à la cérémonie, a déclaré que sa direction, à travers la division Partenariat, est ouverte pour échanger et travailler avec la nouvelle structure, dans le cadre de l’amélioration de la santé, pour l’intérêt exclusif des concitoyens.

BABACAR NGOM (STAGIAIRE)

Article précédent(Vidéo) Documentaire sur la mouche bleue – Directactu
Article suivantSonko, un intermède politique – Directactu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici