Actualités

Sédhiou : lutte contre le vol transfrontalier de bétail entre le Sénégal et la Guinée Bissau : le Consortium WANEP/Sénégal et Guinée engage la phase opérationnelle

L’équipe de coordination de Wanep/Sénégal a présenté hier, mercredi 17 août à Sédhiou les résultats d’une étude de référence du diagnostic local de sécurité dans la perspective immédiate de mise en œuvre des activités de mobilisation sociale sur le terrain. L’ampleur du phénomène, arrimée à l’usage de la violence armée, inquiète selon le rapport qui identifie des opportunités de synergie entre le Sénégal et la Guinée-Bissau afin de circonscrire le mal.

Il s’agit en effet d’un atelier de restitution d’une étude de référence et de diagnostic local de sécurité en prélude à la mise en œuvre des activités du consortium Wanep/Sénégal et Guinée et leurs partenaires locaux dans le cadre de la lutte contre le vol de bétail en zone transfrontalière et sur financement de la coopération autrichienne pour le développement. Mme Diédhiou Fatim Touré la responsable administrative et financière de Wanep/Sénégal explique que «cette étude a été menée dans six régions. Il s’agit de trois régions du Sénégal que sont Sédhiou, Kolda et Ziguinchor et en Guinée Bissau dans les régions de Bafata, Caheu et Ohio».

«Et nous sommes venus à Sédhiou pour présenter les résultats de cette étude du vol de bétail. Et avec les recommandations, nous verrons en rapport avec les communautés, les administratifs, les forces de défense et de sécurité comment endiguer ce phénomène», dit-elle.

L’ampleur du vol de bétail aux allures de razzia sur toute la bande frontalière avec la Guinée-Bissau, articulée à l’usage d’armes à feu avec mort d’hommes explique à cet atelier la présence des éleveurs, des sectoriels de l’administration et des forces de défense et de sécurité.

L’adjoint au gouverneur de Sédhiou en charge des affaires administratives Modou Guèye qui présidait les travaux s’est félicité de cette initiative. «Je tiens d’emblée à remercier les responsables de l’équipe de Wanep qui ont pris l’initiative de mener cette étude de référence exhaustive sur le vol de bétail. C’est une situation très préoccupante avec de nombreux cas de vol doublé d’usage d’armes qui entraînent des pertes en vies humaines», a-t-il déclaré.

Et de poursuivre sur les actions de terrain, «nous allons chercher ensemble des solutions de concert avec l’ensemble des acteurs communautaires, les forces de défense et de sécurité qui sont déjà sur le terrain et les services techniques». «Que les cadres de dialogue entre le Sénégal et la Guinée soient redynamisés», déclare l’administrateur.

A rappeler qu’en mai dernier, une session du genre a eu lieu à Sao Domingo en Guinée-Bissau en vue de créer une synergie dans la dynamique de lutte contre le vol de bétail en zone transfrontalière. Du côté du Sénégal, les partenaires locaux sont l’ONG Enfance et Paix et Afrique Enjeux et le conseil national de la jeunesse, NADEL, RENAJ, REMUME, CPLP et REMSEPCAO du côté de la Guinée Bissau.

Moussa DRAME

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page