Actualités

Sédhiou – résorption de l’emploi des jeunes, flux migratoires et résilience économique : le coordonnateur du PRODAC promet un nouveau souffle au DAC de Séfa

Nouvellement nommé, le Coordonnateur national du Programme des Domaines agricoles communautaires du Sénégal (PRODAC) a investi le terrain pour s’enquérir de la situation et relancer les activités de production. Dans les domaines de Séfa où il vient de boucler une visite de quelques jours, Djimo Souaré a magnifié les réalisations à la pointe des nouvelles technologies et l’engagement des acteurs locaux. A la demande des populations, le Coordonnateur national du PRODAC dit œuvrer pour l’amélioration des aménagements afin de prendre en charge l’employabilité des jeunes et d’accélérer la résilience économique.

Cette visite aura surtout été marquée par des prises de contact et des échanges autour de l’enjeu des Domaines agricoles communautaires (DAC) de Séfa implantés dans la commune de Koussy, département de Sédhiou. «Nous sommes venus rendre visite à nos collaborateurs et à nos équipes pour s’enquérir de leurs conditions de travail, les écouter et formuler ensemble des recommandations dans le sens d’améliorer les prestations. Je salue cette belle vision du chef de l’Etat son Excellence le président Macky Sall d’avoir implanté dans des zones rurales comme ici à Séfa ces domaines communautaires agricoles pour lutter contre le chômage des jeunes et d’accroitre les rendements», a notamment fait savoir Djimo Souaré, le Coordonnateur national du PRODAC.

Les bénéficiaires, par la voix du maire de Koussy, Mamadou Diallo, expriment leur satisfaction ; mais sollicitent bien d’autres aménagements structurants pour prendre en charge leur besoins d’emploi et de production optimale. «Les Domaines agricoles communautaires DAC de Séfa sont un joyau avec des équipements modernes. Nous remercions le chef de l’Etat Macky Sall pour cette belle réalisation. Toutefois, nous avons besoin d’accompagnement notamment les femmes et les jeunes». Et l’édile de Koussy de poursuivre sur les véritables attentes «de donner un coup de pouce au chef de DAC avec beaucoup d’aménagements pour prendre en charge la question de l’emploi, de fixer les jeunes dans leur terroir et éviter la migration irrégulière. De même, cela facilitera la résilience économique face au coût cher de la vie. La création d’une chaîne de valeur sera une bonne réponse à ce besoin d’emploi. En plus, cela va booster les rendements».

Le Coordonnateur du PRODAC, Djimo Souaré, bien que tout aussi satisfait des réalisations sur place, reconnait la nécessité de renforcer les aménagements. «Le premier point de satisfaction c’est la qualité de dernière génération des équipements et ensuite des équipes dynamiques que nous avons trouvées sur place ici à Séfa avec à la tête le chef des domaines agricoles communautaires. Je pense que nous devons aller vers des modèles de Dac aboutis en mettant le focus sur les aménagements qui permettront aux groupements de se déployer, de créer des emplois et de booster la production», a-t-il notamment indiqué.

Ce séjour a été ponctué de rencontres de partage avec les jeunes et les femmes de la région de Sédhiou, sur les opportunités de promotion économique et sociale dans la zone.

Moussa DRAME

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page