ActualitésReligion

Sénégal, Cultes : Abbé Alphonse Seck : ‘’dieu ne nous a pas créés sur la terre pour que nous soyons malheureux’’

(APS) – L’abbé Alphonse Seck recommande à la communauté catholique de se rappeler, à l’occasion de Assomption fêtée ce lundi, que ‘’Dieu ne nous a pas créés sur la terre pour que nous soyons malheureux’’, malgré les difficultés de la vie.

‘’Dieu ne nous a pas créés sur la terre pour que nous soyons malheureux’’, a dit le guide religieux dans un entretien avec l’APS à l’occasion de cette fête chrétienne.

‘’Notre vie sur la terre a un sens, la terre n’est pas notre dernière demeure (…) L’espérance, c’est l’avenir, qui nous fait penser que le mal n’a pas le dernier mot. Dieu ne nous a pas mis sur la terre pour que nous soyons malheureux’’, a ajouté l’abbé Alphonse Seck, secrétaire général de Caritas Sénégal.

A la question de savoir quel message il souhaitait adresser à ses compatriotes, il a tenu à leur rappeler le sens de la vie terrestre. ‘’La vie sur terre fait grandir les personnes que nous sommes et nous appelle à ne pas baisser les bras. Les combats que nous menons seront couronnés de succès’’, a dit le guide religieux.

Il ajoute que tout être humain doit s’attendre à ‘’une vie épanouissante’’ sur terre.

L’Assomption, ‘’c’est la montée au ciel de la Vierge Marie. C’est l’une des grandes fêtes qui concernent la Vierge Marie (…) C’est cela que nous nous rappelons. La Vierge Marie est l’Immaculée Conception, elle est sans pêché originel’’, a rappelé l’abbé Alphonse Seck.

‘’La montée de son âme et de son corps au ciel, c’est cela essentiellement l’Assomption (…) C’est une fête de l’espérance’’, a-t-il dit.

L’Assomption, fêtée le 15 août de chaque année par la communauté chrétienne, est marquée par de grands pèlerinages dans les sanctuaires dédiés à Marie, la mère du Christ. Cette commémoration fait de cette date un jour férié, chômé, dans plusieurs pays dont le Sénégal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page