Actualités

Tchad : un accord de paix avec les factions rebelles signé au Qatar

Le président du conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby Itno, a signé lundi au Qatar un accord avec des factions rebelles sur l’ouverture d’un dialogue national pour la paix .

Sur les 47 groupes rebelles représentés 42 ont apposé leur signature aux côtés du pouvoir.

Une avancée qualifiée de « moment clé pour le peuple tchadien » par le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

Depuis cinq mois, différents acteurs tchadiens négocient sous l’égide de l’émirat du Golfe pour mettre fin à des décennies de troubles et d’instabilité dans ce pays qui a connu plusieurs coups d’Etat.

Les signataires de l’accord s’engagent ainsi à participer au dialogue national prévu à N’Djamena le 20 août en présence de plus de 1.300 représentants issus de la société civile, des syndicats, de l’opposition et du pouvoir.

Aux chefs rebelles qui iront à N’Djamena le 20 août, le pouvoir propose un cessez-le-feu et des garanties de sécurité.

Ensemble lors de ce dialogue, ils devront décider de l’organisation de l’élection présidentielle prévue en octobre.

africanews

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page