ActualitésPolitique

Vague de manifestations : Le bilan fait état de 590 blessés et plusieurs morts

teranganews

590 blessés enregistrés en trois jours d’échauffourées, c’est le bilan des manifestations qui ont eu lieu entre l’arrestation de Ousmane Sonko et sa libération. Soit plus de manifestants blessés qu’en 2011, lors des violences pré-électorales.

Les volontaires de la Croix rouge ont pris soin de 590 blessés au cours de leurs interventions lors de la série de manifestations suite à l’arrestation de l’opposant Sonko. Ils étaient 316 secouristes à être déployés sur le terrain, réparties en 36 équipes entre Dakar, à l’Université Cheikh Anta Diop, à Guédiawaye, Rufisque, et Mbacké, Touba, Bignona,

Parmi les 590 blessés, 288 ont été secourus à Dakar, 109 à l’UCAD, 77 à Pikine, 33 à Bignona, 29 à Ziguinchor, 25 à Guédiawaye, 21 à Rufisque, 8 à Mbacké et Touba, nous apprend la Croix-Rouge. Leurs services de secours ont recensés des cas de brûlures, de saignements, de fractures, de traumatisme crânien, d’inconscience ou de pertes de connaissance, de blessures légères, ouvertes ou graves, entre autres, selon L’As.

Ont aussi été dénombrées, six pertes en vies humaines dont un corps sans vie retrouvé à la Place de l’Indépendance de Dakar, deux autres corps sans vie à Keur Massar, un à Yeumbeul Nord, un décès enregistré à Colobane et un autre aux Parcelles Assainies.

Un bilan plus lourd de celui des violences pré-électorales de 2011, durant laquelle 700 volontaires de la Croix rouge sénégalaise avaient secouru 153 blessés en 24 jours d’intervention à Dakar et dans les régions de l’intérieur du pays. Un lourd bilan qu’on ne pensait jamais pouvoir dépasser, malheureusement…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page