Accueil À la une Gros danger pour Orange Money et Wave : la BCEAO lance un...

Gros danger pour Orange Money et Wave : la BCEAO lance un système de paiement instantané interopérable

0

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a annoncé le lancement de la phase pilote du système de paiement instantané interopérable de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), prévue pour le lundi 22 juillet 2024. Cette initiative témoigne de l’engagement de la BCEAO à instaurer un système de paiement opérationnel en continu, capable de traiter toutes sortes de transactions, quelle que soit la nature du compte.

Ce nouveau système permettra de proposer une gamme de services visant à simplifier les transactions quotidiennes et à encourager l’innovation financière. Que les comptes soient détenus auprès de banques, d’émetteurs de monnaie électronique, d’institutions de microfinance ou d’établissements de paiement connectés au système interopérable, les usagers pourront effectuer des transferts et paiements instantanés, les fonds étant disponibles immédiatement sur les comptes des bénéficiaires, même si ceux-ci appartiennent à des institutions financières différentes.

Les usagers pourront également effectuer leurs paiements auprès de commerçants disposant d’un QR Code interopérable ou pouvant envoyer une demande de paiement. La fourniture des services financiers aux entreprises sera ainsi standardisée. Cette infrastructure conforme aux normes internationales en matière de sécurité jouera un rôle clé dans la promotion de l’inclusion financière dans l’UEMOA.

Ce type de paiement, déjà présent en Europe sous le nom de « virement instantané », permet des transferts de fonds en euros en temps réel, les fonds étant disponibles en moins de 10 secondes, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Si la BCEAO implémente ce système, cela pourrait affecter les services de paiement instantané d’Orange Money et Wave au Sénégal, qui dominent actuellement le marché sénégalais de paiement instantané. Contrairement à Orange Money et Wave, qui utilisent des numéros de téléphone pour les transactions, le système proposé par la BCEAO pourrait offrir des fonctionnalités similaires aux services européens, permettant des paiements via des numéros de téléphone à moindre coût.
Nouvelle Décision de la BCEAO : Qu’est-ce que ça Change pour Orange Money et Wave ?
La Décision de la BCEAO

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) va lancer un nouveau système de paiement instantané pour les pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à partir du 22 juillet 2024. Ce système permettra d’envoyer et de recevoir de l’argent instantanément, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, entre différentes institutions financières.

Comment ça Fonctionne

Interopérabilité : Que vous ayez un compte dans l’une des banques suivantes au Sénégal, vous pourrez envoyer de l’argent à quelqu’un utilisant une autre institution financière :
Banque de Dakar (BDD)
Ecobank Sénégal
CBAO (Compagnie Bancaire de l’Afrique Occidentale)
UBA (United Bank for Africa)
Société Générale Sénégal
Banque Atlantique Sénégal
Attijariwafa Bank
Bank of Africa (BOA) Sénégal
Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal (BICIS)
Banque Islamique du Sénégal (BIS)
Crédit du Sénégal
La Banque Agricole (LBA)
NSIA Banque Sénégal
Orabank Sénégal
SGBS (Société Générale de Banques au Sénégal)
Banque Régionale de Marchés (BRM)
Banque Nationale pour le Développement Économique (BNDE)
Microfinances et institutions de paiement
Orange Money et Wave
Où ailleurs en zone Franc CFA
Instantanéité : L’argent sera disponible immédiatement après le transfert.
Paiements Simples : Vous pourrez payer les commerçants avec un QR code ou en répondant à une demande de paiement.

Avantages

Facilité d’Utilisation : Les transactions deviennent plus simples et plus rapides.
Accessibilité : Tous les types de comptes peuvent utiliser ce système, ce qui est bon pour les personnes sans compte bancaire classique.
Sécurité et Innovation : Le système suit des normes internationales de sécurité et favorise les nouvelles solutions financières.

Article précédentBurkina Faso : le capitaine Ibrahim Traoré dément tout « mouvement d’humeur » au sein de l’armée
Article suivantLa réaction de Macron après sa rencontre avec Diomaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici