DiasporaSociété

115 Sénégalais expulsés d’Algérie et bloqués au Niger

Les Sénégalais semblent être indésirables en Algérie. Des informations alarmantes font écho d’expulsions de 116 ressortissants Sénégalais en provenance de ce pays du Maghreb. L’alerte est de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) et Amnesty international Sénégal.

Ces organisations de défense des droits humains sont « inquiètes » de la situation de détresse que vivent au Niger, depuis plusieurs mois, les ressortissants sénégalais expulsés d’Algérie et bloqués au Niger.

Selon les informations recueillies par Le Quotidien et Les Échos auprès de leurs représentants par les trois organisations de droits de l’homme, ils seraient cent quinze (115) Sénégalais actuellement au Niger, dont soixante-dix (70) personnes à Agadès et quarante-cinq (45) autres à Arlit.

Il y aurait des malades parmi ces personnes. La Lsdh, la Raddho et Amnesty Sénégal exhortent l’Etat du Sénégal à prendre des mesures urgentes, en rapport avec l’Organisation Internationale des Migrations (Oim), pour diligenter leur retour au pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page