Actualités

A cause de la «dégradation» de son état de santé : PAN ne «reçoit personne» ce jeudi

Pape Alé Niang, qui observe néanmoins une grève de la faim depuis le 2 décembre pour obtenir sa sortie de prison, est très éprouvé, selon les dires de son épouse, qui lui a rendu visite lundi à la Maison d’arrêt de Sébikotane. Forte­ment préoccupée par l’état de santé «fragile» de son époux, Mme Niang avait demandé à «l’opinion nationale et internationale d’aviser les autorités de la nécessité de prendre toutes les dispositions afin d’éviter l’irréparable». Hier, la Cap a partagé un message poignant du journaliste sur sa situation sanitaire : «Chers amis et parents, depuis mon incarcération arbitraire et injuste à la prison de Sébikotane, malgré la distance, vous êtes si nombreux à venir me voir pour me témoigner votre soutien. Pour ce jeudi 8 décembre, jour de visite, vu mon état de santé qui se dégrade de jour en jour, je suis au regret de vous dire que je ne pourrais recevoir personne.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page