Actualités

Accès des Pme aux financements : Des solutions en gestation – Lequotidien

L’accès au financement, à l’électricité constitue l’un des facteurs empêchant les Petites et moyennes entreprises (Pme) d’investir et de se développer, de l’avis du Directeur général de l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme). D’après Idrissa Diabira, d’autres éléments, comme le climat des affaires, sont aussi des freins à l’épanouissement des entreprises. Il réagissait hier, lors de la Journée de financement des Petites et moyennes entreprises. Une démarche qui entre dans le cadre de «l’Académie de financement des Pme 2.0», qui se déroule du 8 au 17 novembre 2022 à l’initiative de l’Adepme. Une rencontre au cours de laquelle il a été question de la problématique liée au financement. Il est ressorti des débats que l’absence d’informations fiables sur les entreprises est la raison de la réticence des institutions financières.

«Au Sénégal, sur 100 entreprises, il n’y a que 3 qui ont des états financiers. C’est-à-dire qui ont leur carnet de santé. D’où est-ce que vous venez ? Qu’est-ce que vous faites régulièrement ? Comment est-ce que vous déposez vos états financiers ? Quelles sont vos charges ? Quelles sont vos recettes ? C’est la même proportion pour les institutions financières comme blocage pour pouvoir financer les entreprises.» C’est l’affirmation de Idrissa Diabira, Dg de l’Adepme, en conférence de presse en marge de la Journée de financement des Petites et moyennes entreprises.

Aujourd’hui, l’Adepme cherche à faire augmenter le volume de financement accordé aux Petites et moyennes entreprises. L’agence, en collaboration avec la Coopération allemande (Giz), compte aider à rendre les entreprises éligibles en favorisant la tenue de comptabilités. Mais aussi accompagner les banques à mieux connaitre les Pme.

L’Adepme et la Giz travaillent à mettre en place un guichet unique de financement afin de mettre en relief l’offre et la demande. Mais également la préparation des concertations nationales sur le financement des Pme. Le volume de financement accordé aux Petites et moyennes entreprises dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), ce sont 14% en moyenne. Le Sénégal est à 9%. Un chiffre qui montre que les institutions financières n’accordent pas suffisamment de prêts aux Pme.
Par Aliou DIALLO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page