International

Afrique : le dinar libyen demeure la monnaie la plus précieuse

Malgré le conflit qui fait rage sur son territoire depuis la mort le 20 octobre 2011 dans les environs de Syrte, Mouammar Kadhafi, le dinar libyen a demeure toujours la monnaie la plus forte d’Afrique. Il a gagné en force, ces derniers temps, grâce à la politique monétaire stricte mise en place par la banque centrale du pays.

En Libye, la CBL (banque centrale libyenne) a mis sur pied un programme qui n’autorise que la vente d’un nombre limité de dollars à ses citoyens. En outre, sa force a augmenté régulièrement après la réouverture des ports et des champs pétroliers précédemment bloqués. Cela a permis d’augmenter les recettes en dollars du pays pour les ventes de pétrole. 1 USD = 1,43 LYD. Il arrive devant le dinar tunisien, qui est la deuxième monnaie la plus précieuse produite par le continent africain (1 USD = 2,90 TND).

Le pays au PIB par habitant le plus élevé en Afrique de l’Ouest occupe la 3ème place de ce classement. En plus du PIB, les programmes de dépenses du gouvernement et la croissance de l’emploi ont permis à la monnaie de rester forte en Afrique (1 USD – 5,75 CEDI), devant le dirham marocain. Monnaie interdite d’exportation, le Dirham marocain est également la monnaie utilisée dans le Sahara Occidental (1 USD = 9,87 MAD).

Le Pula botswanais se classe bien, notamment grâce à la forte économie du pays et de sa démocratie relativement stable. Cette monnaie attrayante s’échange à la plus grande bourse d’Afrique, la bourse de Johannesburg. Il faut noter que le Pula et le Rand sud-africain s’échangent sur la même base avant 1976 (1 USD – 11,86 Pula).

La Nafka érythréenne passe de la 9ème à la 6ème monnaie la plus précieuse d’Afrique. Le Nafka a un taux de change fixe (1 USD = Nfk 15,00). Elle devance la Livre égyptienne, qui passe également de la 10ème place à la 7ème rang dans la liste des 7 premiers pays avec les devises les plus précieuses (1 USD – 15,75 EGP).

À noter que certaines devises en Afrique sont rattachées à d’autres devises non africaines. Par exemple, les pays d’Afrique de l’Ouest et leurs monnaies autrefois adossées au Franc français sont aujourd’hui adossées à l’Euro. Parmi ces pays figurent le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. De même, le franc CFA de l’Afrique Centrale, le moyen d’échange pour le Cameroun, le Tchad, la République Centrafricaine, la République du Congo, la Guinée Equatoriale et le Gabon est également adossé à l’Euro.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page