Politique

AMADOU BA MINIMISE LA CRISE À L’APR : « IL Y A EU QUELQUES MILITANTS MÉCONTENTS »

Interpellé sur les remous qui minent l’Alliance pour la République (APR) notamment aux Parcelles Assainies où des membres de son camp accusent d’autres membres de la Convergence des jeunes républicains (COJER), du même bord politique, de les avoir agressés, Amadou BA se présente en rassembleur.

« Aux Parcelles assainies, dit-il, interrogé à l’issue de la séance plénière, ce lundi, 9 mars, à l’Assemblée nationale, nous sommes tous de la même famille. Nous appartenons à l’APR, il y a eu quelques militants, qui n’étaient pas contents. »

Dans ce sillage, le ministre des Affaires étrangères, et des Sénégalais de l’extérieur, annonce qu’il va « recevoir très prochainement » les frustrés. Histoire confie le responsable de l’APR, « qu’on puisse échanger. » Dans la mesure où signale-t-il : « L’objectif est de renforcer le parti. Mais au-delà du parti, c’est de renforcer tous les alliés du président, Macky Sall. Cela est extrêmement important. »

En conclusion, tranche-t-il, « ce qu’il faut retenir, c’est que le président m’a fait confiance, et m’a demandé de faire de la politique. Il n’y a vraiment pas de préoccupation. Maintenant, dans tout parti, il peut y avoir des frustrations, ça et là, justifiées ou pas. Nous tenterons d’apporter des éléments de solution. Je pense que c’est ce qui nous est demandé à travers ces actions que nous déplorons, et que nous condamnons. Peu importe l’action est là, il va falloir apporter des éléments de réponse, et c’est ce que nous ferons ».

Plus tôt en plénière, le ministre a soutenu devant les députés : « Les difficultés vont avec les contingences mais ce n’est absolument rien. Ce qui est important, c’est de travailler en toute loyauté, et de n’être jamais pris à défaut ».

Vous pouvez réagir à cet article

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page