Actualités

Aminata Touré sur les violences politiques: «les jeunes doivent refuser d’être instrumentalisés par les politiciens»

En prélude à la convocation mercredi de Barthélémy Dias, maire de Mermoz-Sacré-Coeur, devant la Cour d’appel de Dakar, des appels à la résistance sont lancés, notamment du côté de la coalition Yewwi Askan wi. Réagissant à cette posture de certains leaders de l’opposition, Aminata Touré, responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr), invite les jeunes à à la prudence et à éviter d’être manipulés par les politiques.

« Les Sénégalais aspirent à la quiétude et les jeunes doivent refuser d’être des instruments entre les mains des politiciens dont les enfants d’ailleurs restent tranquillement chez eux quand il y a des troubles », a-t-elle déclaré. Et d’ajouter dans un entretien avec L’Observateur: « Le sieur en question (Barthélemy Dias) doit se présenter à l’audience en appel dans le procès sur la mort de Ndiaga Diouf. C’est une audience qui devait se tenir le 7 juillet qui a été reportée au 10 novembre. Le 7 juillet, aucun candidat n’était connu », précise-t-elle,

L’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese) est d’avis qu’« il ne faut pas chercher matière à soulever une tension politique sur cette affaire, à deux mois des Locales ». Elle s’interroge : « L’opposition divisée ne chercherait-elle pas un point de ralliement commun, à défaut d’avoir pu avoir des listes communes ? Est-ce l’expression de la peur de perdre les élections à venir ? »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page