Actualités

Barthélémy Diaz (Maire de Mermoz Sacré Cœur) : « J’irai au tribunal le mercredi, mais je n’accepterai plus un renvoi… »

Contrairement à ce que lui avait conseillé le leader du parti Pastef/Les patriotes Ousmane Sonko, lors de la conférence de presse tenue le week-end dernier par la coalition Yewwi Askan Wi, Barthélémy Diaz, le maire de Mermoz Sacré-Cœur compte déférer à la convocation de la cour d’appel de Dakar dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf, du nom de cette personne tuée en 2011 lors d’une attaque à sa mairie.

« Au mois de Mars dernier, j’avais clairement dit qu’il ne s’agissait pas de Ousmane Sonko mais de la démocratie sénégalaise. Et aujourd’hui, je reviens dire encore qu’il ne s’agit pas de Barthélémy Diaz mais de la démocratie sénégalais. Mais cela de passera pas. Le problème du Sénégal, c’est sa justice. Celle-ci est en train de s’écarter de la priorité. J’irai au tribunal le mercredi avec mes enfants, mais je n’accepterai plus un renvoi. J’ai été condamné deux ans de prison dont six mois ferme. J’ai fait appel. Depuis que j’ai projeté appel, le dossier ne fait que l’objet de renvois. J’ai pris l’engagement de n’insulter aucun magistrat. Mais dire que aujourd’hui que ma convocation a été programmée bien avant ma candidature à la mairie de Dakar, cela relève d’un gros mensonge », lance Barthélémy Diaz.

Par ailleurs, pour le maire de Mermoz Sacré/Cœur, qui crie à une tentative de liquidation d’un candidat aux élections locales, invite la justice sénégalaise à vider le dossier, à défaut, il ne comptera plus mettre ses pieds au tribunal pour répondre à une quelconque convocation.

« J’ai déposé ma demande de candidature le 04 Novembre, le 05 Novembre, ils m’ont envoyé ma convocation. La preuve, ils en sont où avec le dossier de Ousmane Sonko ? On sait que c’est un dossier signalé. On en a marre de cette justice. Cette justice devra dire le Droit. Ce que le juge a à faire, il le sait. Au nom de quoi on refuse de vider ce dossier. Je souhaiterais le dire avec force si je sors le 10 Novembre sans décision, que personne m’appelle pour une convocation. Et je n’attends pas à beaucoup de choses de la justice de ce pays. Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est de pouvoir convaincre les sénégalais », a laissé entendre Barthélémy Diaz, qui appelle aussi la jeunesse à la résistance…
avec dakaractu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page