ARCHIVES

CAN 2019 : Accroché par le Zimbabwe (1-1), l’Ouganda à un pied des 1/8 de finale

Pour le compte de la deuxième journée du groupe A de la CAN 2019, l’Ouganda s’est neutralisé cette après-midi avec les Warriors du Zimbabwe (1-1).

Logé dans le même groupe que le pays organisateur, l’Egypte et vainqueur lors de la première journée face à la RDC (2-0), l’Ouganda devait se rassurer cet après-midi face aux Warriors du Zimbabwe, défaits lors de la première sortie par les Pharaons égyptiens (0-1).

Les Ougandais ont fait un bon début de rencontre, dès l’entame, ils se mettent bien en place physiquement et tactiquement, quadrillent bien le terrain mettant en difficulté l’organisation tactique des Warriors. Avec cette maîtrise parfaite sur l’adversaire, la domination ougandaise sera payante à la 12e minute suite à un beau mouvement offensif de terrain sur le flanc droit d’où une frappe est repoussée par le gardien zimbabwéen, George Chigova et l’opportuniste attaquant Emmauel Okwi, en embuscade, reprend pour l’ouverture du score.

Menés par 1 but à 0 et alors qu’on croyait les Cranes déjà supérieurs dans cette partie, les Warriors mettent peu de temps à réagir et prennent le match à leur compte à l’image de Khama Billiat bien muselé dans le premier quart d’heure et Knowledge Musona. La domination zimbabwéenne s’avère payante à la 40e minute suite à une perte de balle au milieu de terrain par les Cranes et Ovidy Karuru, depuis le flanc gauche, de servir Khama Billiat qui, entre deux défenseurs, dévie la trajectoire du cuir dans les filets de Denis Onyango.

A la suite de cette égalisation, qui a renvoyé les deux formations dans les vestiaires à la pause, la fatigue a dominé presque dans les trente dernières minute du match. Avec un rythme tantôt mené par les Warriors, tantôt par les Crânes, le sort était déjà scellé.

Au terme d’un match âprement disputé, Ougandais et Warriors se quittent par le partage des points. Bien que, les deux équipes aient raté l’opportunité d’aggraver leur score. Une rencontre qui mettait du temps à livrer tous ses secrets tellement, l’engagement, l’envie, la combativité étaient au rendez-vous entre deux équipes qui auront tout donné pendant les 90 mn.

wiwsport.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page