International

Catastrophe sanitaire, une usine à variant du Covid-19 : Le Brésil au bord du gouffre inquiète le monde…

Après l’Asie, l’Europe et les États-Unis, le Brésil est devenu le bastion à multiplication du virus à corona qui a muté plusieurs fois et continue sa mutation. Une mutation qui inquiète les scientifiques qui se voient dépassés par cette accélération de la multiplication de variants.

« Le Brésil permet au virus de réaliser un nombre très important de mutations »

Le neuro-scientifique et ancien président du comité anti-Covid de la région Nordeste du Brésil confirme devant nos confrères de RFI cette hypothèse et atteste qu’ « avec plus ou moins 100 000 nouveaux cas par jour, le Brésil permet au virus de réaliser un nombre très important de mutations qui peuvent faire apparaître de nombreux variants, comme on l’a vu en Amazonie ou près de Sao Paulo la semaine dernière, ou d’autres encore que la Fondation Oswaldo Cruz a identifiés à Rio», note Miguel Nicolelis.

« Le Brésil vit une catastrophe humanitaire »

Selon les scientifiques interrogés par les médias pour expliquer ce phénomène de mutation tous azimuts dans le plus grand pays d’Amérique Latine, le Brésil vit une catastrophe humanitaire avec la crise à coronavirus. Ils pointent du doigt l’absence de volonté politique des autorités. « La circulation active du variant P1, dit (brésilien), qui est largement majoritaire, est plus contagieuse et mène à des cas plus graves que le variant dit classique. Donc, il y a plus de patients ayant besoin d’une hospitalisation », explique à France 24 la chercheuse à la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz – l’équivalent de l’Institut Pasteur).

Bond de 353 % de morts dans la tranche d’âge de 30-39 ans entre janvier et mars

Selon le dernier bulletin de l’Observatoire de la Covid-19, le nombre de morts a fait un bond de 353 % entre janvier et mars 2021 parmi la tranche d’âge 30-39 ans.

92 autres mutations du coronavirus en circulation au Brésil

Les scientifiques prédisent une situation qui pourrait s’empirer, car le Brésil est devenu une véritable usine à variants. Au-delà du variant P1, l’Institut Fiocruz a identifié 92 autres mutations du coronavirus en circulation au Brésil. Malheureusement, les mutations ont lieu quand le taux de transmission est élevé. « Au Brésil, le virus circule librement. On a une probabilité de voir apparaître beaucoup de nouveaux variants. Le chiffre de 92 est sûrement sous-estimé, car on ne fait pratiquement pas de séquençage », précise l’infectiologue Brésilienne Fernanda Grassi.

Le Brésil risque de créer des mutations résistant aux vaccins

Avec cette multitude de variants contagieux et inquiétants, les scientifiques brésiliens craignent l’inefficacité des vaccins contre le coronavirus. Car, ces mutations deviennent dangereuses lorsqu’elles sont plus contagieuses et finissent par s’imposer. Dès lors, prédit l’infectiologue à nos confrères de France24 «d’autant que l’apparition de nouveaux variants peut balayer d’un revers de main toute la campagne de vaccination. Pourquoi ? Car dans l’une de ces mutations, le virus peut finir par se renforcer et devenir insensible à certains vaccins. Pour l’instant, les vaccins disponibles s’attaquent bien au variant P1. Mais des nouvelles mutations résistantes peuvent très bien apparaître.»

dakaractu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page