Actualités

« Charte de non-violence » : les leaders de Yewwi Askan wi s’engagent à promouvoir la paix et la stabilité sociale dans le pays

Le Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (Cudis), les associations islamiques, des membres de la société civile et la plateforme Jami Rewmi ont rencontré la Coalition Yewwi Askan Wi (YAW) pour œuvrer un climat de paix en prélude aux prochaines élections à venir au Sénégal.

« Notre démarche est inclusive et participative, la première étape est de visiter la Coalition Yewwi Askan Wi. Nous sommes venus ici pour discuter avec les membres de YAW afin de les consulter sur la situation du pays mais aussi de recueillir leur avis, leur conseil et leur orientation dans la mise en œuvre d’un processus englobant tous les acteurs politiques, les membres de la société civile mais sous l’encadrement de nos chefs religieux pour arriver à une paix durable au Sénégal pour les prochaines élections », a dit Cheikh Ahmed Tidiane Sy, président du Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (Cudis).

Le Cudis se dit rassurer par le discours de la Coalition Yewwi Askan Wi. « Nous avons été rassurés par le discours des acteurs politiques de la Coalition YAW. Un discours responsable, qui montre le sens du patriotisme que ces leaders ont pour mettre un processus de paix durable au Sénégal».

Selon Cheikh Tidiane Sy, les responsables de Yewwi Askan Wi ont assuré de mettre en œuvre un climat de paix sociale. Le Cudis se dit prêt à créer les conditions de la reprise d’un dialogue entre les différents acteurs politiques.

Habib Sy membre de Yewwi Askan Wi, indique que tout cela participe à la consolidation de la religion dans ce pays mais aussi à l’affermissement des relations sociales.

Selon lui, la coalition YAW est une coalition de « grands esprits ». « La Coalition Yewwi Askan Wi est composée d’hommes de Paix. Nous n’avons pas d’armée, pas la police pour se battre, comment nous pouvons semer la violence dans ce pays. C’est impossible. Nous ne voulons que la paix. Personne d’entre nous n’a la culture de la violence », a-t-il laissé entendre.

La Coalition YAW dit ne pas avoir confiance à Macky Sall. Habib Sy a estimé que depuis qu’il est là « il a transgressé toutes les chartes écrites ou verbales à commencer par la Constitution ».

La Coalition Yewwi Askan Wi prend acte et rassure les Chefs religieux que la violence ne proviendra jamais de leur côté. Habib Sy et Cie acceptent le rôle du Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (Cudis) comme cadre d’apaisement sociale, politique dans ce pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page