Culture

Cinéma – Promotion du 7ème art : Saint-Louis, capitale du documentaire africain en décembre

Le Festival international du film documentaire de Saint-Louis va ouvrir ses portes le 14 décembre prochain pour une durée de 4 jours. Cette année, 30 films sont en compétition et Angèle Diabang va diriger le jury de la sélection officielle.

Le Festival international du film documentaire de Saint-Louis aura lieu cette année, du 14 au 18 décembre prochain. Organisé par Sunuy films et Krysalide Diffusion, Saint-Louis’Doc est un espace «de partage et de découverte d’œuvres documentaires d’auteurs africains et de cinéastes du reste du monde ayant tourné en Afrique. Un événement ouvert à tous ceux qui soutiennent la liberté d’expression, de pensée et de création pour favoriser le dialogue interculturel et social», a expliqué Souleymane Kébé de Sunuy films hier lors de la conférence de presse en prélude à la manifestation. Pour cette 12ème édition, 30 films documentaires de création en provenance de 17 pays sont au programme. La sélection officielle dont le jury sera présidé par la réalisatrice et productrice sénégalaise, Angèle Diabang, compte 14 films. Ces derniers et l’ensemble du programme seront déroulés gratuitement dans 15 lieux différents à Saint-Louis. Un prix sera décerné par la Fédération africaine de la critique cinématographique et la catégorie court métrage mettra 7 films en compétition.

Michel K. Zongo récompensé
Pour cette 12ème édition, le Sargal’Docs 2021 honore Michel K. Zongo. Auteur, réalisateur, producteur et chef opérateur burkinabè, Michel K. Zongo a participé à la création de plus de 15 films documentaires dans son pays, au Niger, en Côte d’Ivoire et au Togo. Primé dans de nombreux festivals à travers le monde, Michel K. Zongo sera l’invité d’honneur de cette édition. Il va animer un master class à l’Institut français de Saint-Louis le 17 décembre. Le lendemain, il va recevoir son Sargal ‘Docs 2021 à la cérémonie de clôture du festival. Par ailleurs, 25 débats publics, 3 cafés-rencontres, une résidence d’écriture et un atelier d’initiation à la création documentaire avec des téléphones portables pour les jeunes de Gandiol sont prévus.
mgaye@lequotidien.sn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page